Halte à la consommation des boissons gazeuses !

Halte à la consommation des boissons gazeuses !

La Fédération marocaine des droits du consommateur (FMDC) tire la sonnette d’alarme sur les boissons gazeuses. Dans un communiqué, la fédération appelle les citoyens à ne pas consommer ces boissons durant le mois de Ramadan. «L’objectif de cette mesure est de sensibiliser les Marocains à réduire leur consommation en sucre notamment celui des boissons gazeuses marquée par un pic durant le Ramadan», affirme Bouazza Kherrati, président de la FMDC. Pour alerter les consommateurs, la fédération avance plusieurs raisons à la fois économiques, sanitaires et environnementales.
Sur le plan économique, la FMDC explique que «la Caisse de compensation souffre d’un grave déficit induit, entre autres, par la subvention du sucre qui est utilisé en grande partie par les usines productrices de boissons gazeuses». Selon une étude du Conseil de la concurrence, le montant des subventions de la Caisse de compensation dans la filière sucrière a atteint 1,23 milliard DH en 2011. Quant à la consommation nationale de sucre, celle-ci se chiffre à  1,2 million de tonnes en 2011, soit 36,4 kg par personne et par an contre seulement 23 kg par personne au niveau mondial.
Sur le plan sanitaire, la fédération met en exergue la corrélation entre le sucre et l’obésité en citant une étude publiée le 2 février 2012 par la revue scientifique «Nature». Cette étude pointe du doigt la consommation excessive du sucre qui constitue une menace pour la santé. A travers cette étude, les chercheurs ont établi un lien étroit entre cette consommation et de nombreuses maladies tels que le diabète, l’obésité, les maladies cardio-vasculaires ou encore les cancers. La principale menace provient du fructose qui agit comme  une «toxine». Face au danger, les scientifiques plaident en faveur d’un encadrement strict de la vente des produits sucrés et de leur taxation. Pour la FMDC, il est clair qu’en refusant d’acheter une boisson gazeuse, le consommateur marocain contribue à la protection de sa santé et celle de ses enfants. La FMDC ne manque pas de relever que les boissons gazeuses font l’objet de contestations à travers le monde et plus particulièrement aux Etats-Unis où certains États ont interdit la vente des contenants de boissons gazeuses dont le volume excède le 1/2litre. Il n’est pas inutile de rappeler, à ce sujet, que le maire de New York, Michael Bloomberg, avait annoncé qu’il souhaitait interdire la vente de boissons gazeuses dans les formats d’un demi- litre dans les restaurants, les arénas (stades) et les cinémas. Une mesure qui s’impose, sachant que 58% des adultes new-yorkais sont obèses ou en surpoids.  Par ailleurs, la FMDC tient à souligner  que la fabrication des boissons gazeuses n’est pas sans conséquences sur l’environnement. A commencer par l’épuisement des nappes phréatiques qui constitue un problème majeure. La FMDC tient à rappeler, à ce sujet, que la production d’un litre de boisson gazeuse nécessite entre 9 et 11 litres d’eau. A cela s’ajoute l’usage des contenants en plastique qui pollue l’environnement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *