HCP : Les prix à la consommation en hausse de 1,9% en 2018

HCP : Les prix à la consommation en hausse de 1,9% en 2018

Les «biens et services divers » enregistrent la plus forte augmentation

L’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une hausse de 0,7% au cours de l’année 2018 par rapport à l’année 2017.

L’Indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré en 2018 une hausse de 1,9% par rapport à l’année 2017. C’est ce qui ressort de la note d’information du Haut-Commissariat au Plan (HCP) relative à l’IPC de l’année 2018. La hausse a concerné les produits alimentaires dont l’indice a augmenté de 1,3%, ainsi que les produits non alimentaires dont l’indice a progressé de 1,8%. Ainsi, les prix des produits alimentaires et boissons non alcoolisées ont augmenté de 0,9 et de 11,7% pour les boissons alcoolisées et tabac. Pour les produits non alimentaires, la plus forte variation a été enregistrée pour les «biens et services divers» avec 6,5%, suivis de l’enseignement (2,5%), «restaurants et hôtels «(1,9%) et «transport» (1,4%).

En revanche, il y a lieu de relever une stagnation pour «la communication». Sur cette base, l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une hausse de 0,7% au cours de l’année 2018 par rapport à l’année 2017. Selon le HCP, les fortes hausses de l’IPC annuel ont été enregistrées à Dakhla avec 3%, à Laâyoune et Safi avec 2,7%, à Fès et Guelmim avec 2,2%, à Oujda et Tétouan avec 2%, à Agadir avec 1,9% et à Casablanca avec 1,8%. Les hausses les moins importantes ont été enregistrées à Settat avec 0,6%, à Beni-Mellal avec 1,1% et à Rabat avec 1,2%. Pour le mois de décembre 2018, l’IPC a connu une baisse de 0,7% par rapport au mois précédent. Cette variation est le résultat de la baisse de 1,2% de l’indice des produits alimentaires et de 0,4% de l’indice des produits non alimentaires.

Les baisses des produits alimentaires observées entre novembre et décembre 2018 concernent principalement les «fruits» avec 7,5%, les «poissons et fruits de mer» avec 3,8%, les «huiles et graisses» avec 2,0% et les «légumes» avec 1,7%. En revanche, les prix ont augmenté de 0,3% pour les «viandes» et de 0,2% pour le «lait, fromage et œufs». Pour les produits non alimentaires, la baisse a concerné principalement les prix des «carburants» avec 8,7%. A noter que l’indicateur d’inflation sous-jacente aurait connu une hausse de 0,1% au cours du mois de décembre 2018 par rapport au mois  de novembre. Signalons que les plus fortes baisses de l’IPC mensuel ont été enregistrées à Safi (-1,8%), suivie de Settat (-1,3%), Guelmim (-1,3%), Tétouan (-1,1%), Agadir, Marrakech, Al Hoceima avec -0,9% pour chacune des ces trois villes, Laâyoune (-0,8%), Oujda, Dakhla, Tanger (-0,7%), Fès et Beni Mélal (-0,6%).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *