Hémophilie: Des solutions contre les inhibiteurs au traitement

Hémophilie: Des solutions contre les inhibiteurs au traitement

Bonne nouvelle pour les malades atteints de ce trouble incurable ! De nouvelles stratégies thérapeutiques sont mises à la disposition des hémophiles, particulièrement ceux qui risquent de développer des anticorps contre les facteurs de substitution au traitement.

Ces solutions ont été mises en place en fonction des cas au centre de traitement de l’hémophilie dans le cadre de la Journée mondiale de l’hémophilie, organisée par la Fédération mondiale de l’hémophilie (FMS) chaque année le 17 avril.

La célébration de cette journée a également été l’occasion de mettre en exergue la nécessité de soigner toutes les personnes atteintes de cette maladie et la manière d’atteindre cet objectif avec l’aide de l’ensemble de la communauté mondiale.

A cet effet, et sous l’égide du ministère de la santé, la FMS a également organisé le 9ème Symposium des valeurs. Cet événement a porté sur le thème «L’hémophilie, entre progrès scientifique et contraintes au traitement» et a eu lieu le vendredi 15 avril à Casablanca. L’Association a également invité ses membres à participer à des ateliers éducatifs et ludiques hier au club équestre de Sidi Othmane.

Selon la FMS, on estime à 3.000 le nombre de personnes pouvant être hémophiles au Maroc. Ainsi, l’enquête familiale révèle la présence d’au moins un hémophile dans la famille en général (oncle, cousins, grands-parents).

Seuls 10% des patients reçoivent actuellement une prophylaxie alors que la plupart des patients reçoivent un traitement à la demande. Quant à la prise en charge des patients marocains, 30% des malades en bénéficient à hauteur de 97% par la CNSS et 100% par la CNOPS. Le régime Ramed mis en place ces dernières années a rendu un immense service aux patients. Reste qu’il y a encore beaucoup à faire pour assurer un traitement médical à vie à tous les hémophiles au Maroc.

Maryem Laftouty
(journaliste stagiaire)

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *