Hépatite B et C : Pharma 5 présente ses innovations

Hépatite B et C : Pharma 5 présente ses innovations

Le laboratoire lance Tefovir, médicament générique 100% marocain

L’hépatite B et C sont deux maladies qui font beaucoup de ravage de par le monde, mais aussi au Maroc. C’est pour cela que le laboratoire Pharma 5 poursuit son engagement quant à la lutte contre tous les types d’hépatite. Afin de se faire, mais aussi après le succès du SSB 400, médicament 100% marocain pour le traitement de l’hépatite C, le laboratoire pharmaceutique national annonce le lancement officiel du Tefovir, médicament générique 100% marocain. Ce médicament sera mis à la disposition des personnes atteintes de l’hépatite B. Cette forme d’hépatite reste la plus grave. En effet, 600.000 personnes au Maroc en sont atteintes.

«L’hépatite B nécessite un traitement à vie, non disponible au Maroc jusque-là. Le lancement de Tefovir, le 28 juillet, est également symbolique parce qu’il coïncide avec la célébration de la journée mondiale de l’hépatite», explique Myriam Lahlou-Filali, directrice générale du Groupe Pharma 5. En plus de répondre aux problématiques que rencontrent les personnes atteintes d’hépatite B, le Tefovir reste beaucoup moins couteux. En effet, le prix normal du médicament princeps est aux alentours de 3.000 dirhams par mois. En plus de ce prix exorbitant, le traitement n’était pas disponible au Maroc, ce qui poussait souvent les patients à aller à l’étranger pour être soignés.

C’est donc avec un prix très compétitif, 10 fois moins cher que le princeps (dans les environs de 300 DH), que Tefovir sera mis en vente sur l’ensemble du territoire marocain. Selon les responsables de Pharma 5, ce médicament est en conformité avec les normes de qualité internationale, de sécurité et d’efficacité les plus exigeantes en la matière. «Ce nouveau lancement permet à Pharma 5 de tenir son engagement de mettre à la disposition des patients marocains les médicaments de dernière génération efficaces et accessibles, développés par une expertise 100% marocaine. Tout cela grâce aux efforts constants du ministère de la santé et en étroite collaboration avec les sociétés savantes marocaines», poursuit Mme. Lahlou-Filali. Le lancement de Tefovir n’est pas la seule nouveauté qu’a annoncé le laboratoire pharmaceutique.

Parma 5 a aussi levé le voile sur un médicament dont le nom de code est Assos-Vir. Cette innovation permet d’associer les deux médicaments prescrits lors de l’hépatite C, à savoir le Sofosbuvir et le Daclatasvir, en un seul comprimé. Cette innovation vient du principe que pour un patient qui doit prendre plusieurs pilules, une pilule en moins fait la différence. Selon Myriam Lahlou-Filali, l’association de ces deux principes actifs permet au patient la bonne observation du traitement, la réduction du coût et donc la rendre plus accessible.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *