Hépatite C : Le «Sofosbuvir» remboursé par l’AMO

Hépatite C : Le «Sofosbuvir» remboursé par l’AMO

En vue d’alléger le différentiel du prix supporté par l’assuré, l’ANAM a soumis à la Commission de transparence (CT) le nouveau médicament à base de Sofosbuvir pour évaluation.

Bonne nouvelle pour les patients atteints d’hépatiteC. L’Agence nationale de l’assurance-maladie obligatoire (ANAM) vient d’intégrer le «Sofosbuvir» dans la liste des médicaments remboursables par l’Assurance-maladie obligatoire (AMO). Ce qui porte désormais  le nombre de médicaments remboursables à 3.541 médicaments.

Un communiqué conjoint de l’ANAM et du ministère de la santé  explique qu’en vue d’alléger le différentiel du prix supporté par l’assuré, l’ANAM a soumis à la Commission de transparence (CT) le nouveau médicament à base de Sofosbuvir pour évaluation. Ayant obtenu un SMR (Service médical rendu) favorable par la Commission de transparence, le Sofosbuvir a été soumis à la Commission d’évaluation économique et financière des produits de santé (CEFPS), pour analyser son impact économique et financier sur le budget des organismes gestionnaires. «Compte tenu des niveaux d’efficacité virologique, quel que soit le génotype du VHC ou la sévérité de l’atteinte hépatique et de son profil de tolérance satisfaisant ainsi qu’une moindre durée de traitement et à moindre coût, le Sofosbuvir, en association à d’autres antiviraux, représente le nouveau traitement de référence des patients atteints d’hépatite C chronique», indique le communiqué.

A noter que cette liste additive comprend désormais une  nouvelle DCI proposée pour la première fois et 2 extensions de dosage de DCI déjà admises au remboursement. L’objectif étant d’assurer une prise en charge optimale des assurés AMO.

Rappelons que le SSB 400, premier générique anti-hépatite C 100% marocain à base de Sofosbuvir, est commercialisé au prix de 3.000 DH la boîte. Au Maroc, le prix de la cure de 12 semaines est de 9.000 DH  alors qu’elle est de 451.000 DH en France et de 800.000 DH aux Etats-Unis. Trois mois après la mise sur le marché de ce médicament, le laboratoire Pharma 5 a lancé un autre générique, le «Daclatasvir»  commercialisé à 1.549 DH alors que son coût en Europe avoisine les 100.000 DH.

Ce nouveau médicament  est indiqué en association avec d’autres médicaments dans le traitement de l’infection chronique par le virus de l’hépatite C. Il y a encore quelques jours, le ministère de la santé avait fait remarquer qu’avec ces deux médicaments, le Maroc dispose désormais de l’arsenal thérapeutique nécessaire pour une prise en charge complète des patients atteints de cette maladie. Le ministère de tutelle compte éradiquer l’hépatite C dans le Royaume à l’horizon 2020, conformément aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *