Hommage à l’infirmier

L’association marocaine des sciences infirmières et des techniques sanitaires (AMSITS) a célébré samedi dernier à Laâyoune la journée internationale de l’infirmier et de l’infirmière. Cette année la famille infirmière a choisi, pour célébrer cette manifestation professionnelle et scientifique, la ville de Laâyoune, capitale de nos provinces sahariennes, en vue de traduire l’engagement indéfectible des infirmiers et infirmières avec l’ensemble du peuple marocain à défendre l’intégrité territoriale du pays.
Lors de cette manifestation, placée sous le thème « les infirmiers (ères) toujours là pour vous ? la famille et les soins », le président de l’association, marocaine des sciences infirmières et des techniques sanitaires Ali Lotfi a mis l’accent sur la famille en tant que constituante de base et de lien de continuité de la société, de sa prospérité et de son épanouissement et des responsabilités assumées dans la formation des générations et du développement global. Et de préciser que la présence permanente de l’infirmier et de l’infirmière auprès des familles consiste « à fournir directement des soins de santé de proximité dans les milieux urbain et rural et leur sensibilisation à la participation à la promotion de la santé de leurs membres et de leur environnement ».
M. Lotfi a également relevé certaines questions dont le règlement nécessite l’élaboration de projets de lois relatifs à l’exercice et à la protection de la profession de certains dépassements, la mise en place d’une approche nouvelle instituant un statut de base des infirmiers et des techniciens de santé, la préparation d’un projet de loi pour le corps des infirmiers, en plus de « la révision des systèmes de formation et la création des conditions idoines pour une pratique professionnelle de meilleure qualité ».
Pour sa part, le responsable de la direction de la population au ministère de la santé, le Dr Mustapha Tayane a loué le rôle joué par les infirmiers et les techniciens de santé pour la promotion des prestations fournies au citoyen marocain. Cette journée a été également marquée par l’intervention de M. Ahmed Jebril, étudiant palestinien à l’institut de formation de santé à Rabat sous le thème « ensemble pour la famille palestinienne ». Le futur infirmier a passé en revue la situation sanitaire dans les territoires palestiniens et les souffrances du peuple arabe de Palestine, à la suite des destructions des infrastructures palestiniennes par la machine de répression israélienne, notamment les établissements de santé.
Les autres interventions ont été focalisées sur le rôle joué par les infirmiers et infirmières, dans la promotion de la santé des citoyens, voire de la famille, qui constitue l’unité de base de formation et de structuration de la société et de son édification. Il est à souligner qu’en vue de favoriser et de garantir des soins de qualité pour les citoyens, il est capital de promouvoir la qualité de vie des infirmiers et infirmières et la création de bonnes conditions de travail pour l’exercice de cette fonction à vocation humanitaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *