Hommage aux femmes méritantes

Hommage aux femmes méritantes

Pour les célébrations de la Journée internationale de la femme, l’Espace point de départ (ESPOD) a tenu à rendre hommage à des femmes qui se sont illustrées dans divers domaines. C’est ainsi que l’ESPOD a organisé, samedi dernier, à Casablanca, la première édition du «Printemps des talents féminins».
Lors de cette cérémonie, un hommage particulier a été rendu à plusieurs femmes qui ont participé au processus de développement du pays dans les domaines politique, social, économique, culturel et médiatique.
Sabah Chraïbi, la présidente de «l’Espace point de départ» a insisté sur le fait que cette première édition du «Printemps des talents féminins» n’a pu inclure le nom de toutes celles qui ont lutté contre les différentes formes de discrimination à l’égard des femmes. Dans l’action politique, «l’Espace point de départ» a honoré, entre autres, Yasmina Baddou, Nezha Chekrouni, Nouzha Skalli, Ouafae Hajji, Aicha Amara, Latifa Bennani Smires et Guejmoula Ebbi. Parmi les femmes distinguées dans «l’action de coopération et de promotion des femmes», on cite : Malika El Fassi, Aïcha Terrab, Najat M’rabet, Fatima Hassar, Rabea Mrini, Aicha El Ouardighi et Latifa Benchekroun. Dans le domaine de la santé, «l’Espace point de départ» a honoré, entre autres, Hakima Himmich, Fouzia Alaoui Msefer, Malika Naciri et Noufissa Benchamssi. Quant au monde de la culture et celui des médias, la distinction a été au rendez-vous pour des femmes connues sur la scène culturelle nationale. Il s’agit particulièrement de Leila Chaouni, Zakia Daoud, Narjiss Reghai, Soumaya Naâmane Guessous, Fatima Mernissi et Maria Latifi.
Cette première édition du «Printemps des talents féminins», selon les responsables de l’ESPOD, n’est qu’un premier pas dans l’instauration de cette cérémonie comme étant un rendez-vous annuel pour encourager les femmes à aller de l’avant. En fait, «l’Espace point de départ» est une association à but non lucratif fondée, en premier lieu, pour promouvoir l’entreprise féminine. Crée le 25 décembre 1991, l’ESPOD se veut un espace de solidarité, d’échange d’informations et d’expériences, et de rencontre entre des femmes entrepreneurs.
Avec six bureaux régionaux, cette association compte, actuellement, près de 900 membres, dont 400 à Casablanca. Les moyens que l’ESPOD a choisis pour atteindre ses objectifs se résument en trois points essentiels. Primo, l’association mise sur la formation à travers le renforcement des compétences des femmes et l’évaluation de leurs travaux. Secondo, l’ESPOD s’engage à assurer une aide à la création des entreprises et accompagner le développement des entreprises féminines. Enfin, l’ESPOD accorde une grande importance à la formation aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il faut noter que lors de cette première édition du «Printemps des talents féminins», «l’Espace point de départ» a tenu également à rendre hommage à des hommes comme Mohamed M’jid et Saïd Saâdi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *