Hommage Royal à un grand patriote

Hommage Royal à un grand patriote

Hachmi Filali n’est plus. L’un des pionniers du Mouvement national a rendu l’âme le vendredi 18 juillet à Casablanca. Feu Hachmi Filali est l’un des derniers signataires du Manifeste de l’Indépendance. Natif de la ville de Fès en 1912, le défunt a mené une vie pleine  de patriotisme et de dévouement. Il a encadré l’action estudiantine à l’université Al Quaraouiyine et a mené de main de maître la lutte contre l’occupation. Il a planifié les premières opérations militantes, commençant par le combat contre le Dahir berbère, en passant par le cahier de revendications du peuple marocain jusqu’à la présentation du Manifeste de l’Indépendance, le 11 janvier 1944. Peu de temps après l’indépendance, précisément en 1961, Feu Hachmi Filali a été désigné membre du Conseil national consultatif. Deux ans après, il a été élu au premier Parlement marocain au niveau de la ville de Casablanca, avant d’être reconduit pour un deuxième mandat en 1977. Le défunt est également connu pour être l’un des piliers de l’expérience des écoles de l’enseignement libre au sein duquel il a exercé en tant qu’enseignant et directeur à Fès et à Casablanca.
Feu Filali a occupé durant sa vie plusieurs postes de responsabilités, notamment celle de ministre des Habous et des Affaires islamiques sous le gouvernement Maâti Bouabid, puis sous celui du gouvernement Mohammed Karim Lamrani. Il a aussi été conseiller au Cabinet Royal. En 2005, il a été décoré du Ouissam Al Arch de l’ordre de Grand Officier par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, aux côtés d’autres symboles du Mouvement national signataires du Manifeste de l’Indépendance. Il est décédé à l’âge de 96 ans et a été inhumé au cimetière Al-Ghofrane, le samedi 19 juillet. La cérémonie d’adieu au défunt a été marquée par la participation de SAR le Prince Moulay Rachid. «L’œuvre louable accomplie par le défunt restera à jamais présente dans la mémoire de Notre Majesté et demeurera un symbole éternel dans la mémoire de tous les Marocains», peut-on lire dans le message de condoléances et de compassion adressé par SM le Roi à la famille du militant feu Hachmi Filali. «Tout au long de plus de six décennies, le défunt a été un modèle du patriote fidèle au glorieux Trône alaouite et aux constantes et valeurs sacrées de la Nation, engagé avec sagesse et sérénité dans la défense des causes suprêmes de la Patrie et des citoyens», poursuit le message royal, indiquant que «la disparition du défunt ne représente pas seulement une perte pour son honorable famille et sa formation politique, mais également pour le Maroc qui a perdu en lui l’un des symboles de la résistance et de la lutte nationale». «Le nom du défunt restera à jamais gravé en lettres d’or dans l’histoire du Maroc en sa qualité de l’un des premiers signataires du Manifeste de l’Indépendance avec ce que cette initiative historique signifie en termes de courage, de loyauté envers la Nation et d’attachement à ses valeurs sacrées sous la conduite de Notre auguste Grand-père feu SM Mohammed V et Son compagnon de lutte Notre vénéré Père feu SM Hassan II, que Dieu ait leurs âmes en Sa Sainte Miséricorde», souligne le message royal.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *