Huitième édition du Raid Tanja-Lagouira: Plus qu’une course de vitesse, un raid humanitaire

Huitième édition du Raid Tanja-Lagouira: Plus qu’une course de vitesse,  un raid humanitaire

La huitième édition Raid Tanja-Lagouira se tiendra cette année du 30 octobre au 8 novembre prochain, sous les signes de l’amitié, de la solidarité, de la découverte et de l’investissement.
Ce parcours revient cette année pour souffler sa cinquième bougie.

A l’origine de cette aventure hors du commun, l’Association Nord-Sud Action (Association marocaine pour la communication, le développement socio-économique et l’incitation à l’investissement), en coordination avec d’autres associations humanitaires des provinces du Sud. Elle viendra marquer la commémoration du 40ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte.

Au départ de Tanger vers Dakhla, cette virée est ouverte à toute personne en quête de sensations fortes et d’émotions. Humanistes, engagés et patriotes, les «pilotes» et leurs compagnons participeront au développement du tourisme au Maroc, apporteront leurs aides aux régions désenclavées et connaîtront mieux les populations des autres régions du Maroc.
Le convoi de 4×4 mettra donc le cap sur Dakhla à partir de Tanger, en passant par Rabat, Marrakech, Oued Chbika et Laâyoune, avant de se diriger vers Ouarzazate en empruntant un itinéraire différent : Laâyoune, Guelmim, Icht, Foum lahcen, Tata et Foum Zguid.
Plusieurs actions en faveur des populations les plus défavorisées consacrant l’engagement humanitaire de ce raid sont également programmées (circoncision d’enfants démunis, distribution de vêtements, création d’activités commerciales au profit des handicapés). «Le raid invite les participants à partir à la découverte du grand Sud du Royaume.

Le Raid Tanja-Lagouira n’est pas seulement une course de vitesse, il est avant tout un raid humanitaire, de découverte et le principal est d’arriver à bon port. Ils sont des cadres et chefs d’entreprises, des promoteurs, des hommes d’affaires, des médecins, des ingénieurs… venus d’horizons différents et de diverses villes du Royaume, pour partager le même amour pour leur pays et la même passion pour l’aventure et la découverte», souligne un communiqué des organisateurs.

Au-delà de la dimension découverte et humanitaire, cette manifestation a aussi un volet économique et professionnel, à travers la découverte des opportunités d’affaires et des possibilités d’investissement dans les trois régions du Sud, à savoir la région de Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra, et Dakhla-Oued Eddahab.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *