Ibn Sina, un lycée historique

Ibn Sina, un lycée historique

Situé au milieu d’un grand nombre de quartiers populaires comme Bab Ftouh, Asfat Serhani, Rmila, Bouachouch Hay Ben Addi et Hay Saada, le lycée Ibn Sina est l’un des établissements scolaires les plus anciens de la région de Tadla-Azilal. La construction de ce lycée, qui a ouvert ses portes au premier groupe scolaire en 1955, a commencé en 1954. Au fait, Ibn Sina a toujours connu le problème du sureffectif vu l’affluence d’un grand nombre d’élèves ayant réussi au niveau des collèges à Ouled Ayich, Tagzirt, Foum El Ansar. En 2007-2008, le nombre d’élèves au lycée était de 2229. Au titre de l’année scolaire 2008-2009, leur nombre a atteint 2533. Mais, cet effectif est passé à 2242 élèves grâce à la construction du lycée Ibn Tofail à Ouled Ayich. S’agissant de la structure pédagogique du lycée Ibn Sina, le nombre d’élèves, au titre de l’année scolaire 2010-2011, est de 2193 dont 1180 filles répartis en 55 classes. Le taux général de réussite au niveau du lycée, pour l’année 2009-2010, était de 67,45%. Quant au taux de réussite des candidats officiels au baccalauréat pour la session de 2010, il a atteint 52,95%. De surcroît, l’effectif actuel du corps enseignant est de 103 professeurs. Selon des informations recueillies auprès du directeur du lycée, Ahmed Ritali, «dans le cadre de la concrétisation du Plan d’urgence de l’Education et de formation, l’établissement scolaire connaît des aménagements qui ont porté sur les salles de classes et les bureaux administratifs. En plus, l’Association des parents d’élèves d’Ibn Sina a déployé des efforts très louables dans la mise à niveau du lycée. Ceci étant, je lance un appel à l’Académie régionale de l’Education et de Formation (AREF) de Tadla-Azilal et à la Délégation du ministère de l’Education nationale de la province de Beni Mellal pour qu’ils participent au parachèvement de l’aménagement et à la mise à niveau des terrains de sports». Concernant le projet de l’établissement d’Ibn Sina, il porte sur l’élaboration d’un programme qui s’assigne pour objectifs de parachever la mise à niveau de l’établissement et de lutter contre la consommation de drogue à l’intérieur et à l’extérieur du lycée. Et dans le but de renouer des relations de solidarité et d’établir une bonne communication avec les anciens élèves d’Ibn Sina, il a été procédé à la création d’un site Internet du lycée. Notons que cet établissement scolaire historique a contribué à la formation d’un grand nombre de cadres connus sur le plan national et international. En plus, les élèves de ce lycée ont toujours participé à des activités culturelles et sportives au niveau local, régional et national. «Au niveau des résultats scolaires, Ibn Sina a toujours été parmi les meilleurs lycées de la région grâce aux efforts louables déployés par les corps enseignant et administratif à qui je rends un grand hommage pour leur travail acharné et leur abnégation», a souligné M. Ritali.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *