Ifrane : les parents d’élèves appellent à trouver des solutions pour les chauffages aux écoles

Ifrane : les parents d’élèves appellent à trouver des solutions pour les chauffages aux écoles

Des associations des parents d’élèves et des pédagogues ont appelé, récemment à Ifrane, à renforcer les infrastructures de base des établissements éducatifs et à trouver des solutions aux questions de chauffage.

Lors de cette rencontre, présidée par le gouverneur de la province d’Ifrane, Abdelhamid El Mazid, les participants ont mis l’accent aussi sur les problèmes que rencontrent les cantines scolaires particulièrement dans le monde rural.

Ils ont également plaidé pour le renforcement de la sécurité devant les établissements éducatifs et du transport scolaire afin de valoriser de meilleures conditions de scolarité des jeunes.

S’exprimant à cette occasion, le gouverneur de la province d’Ifrane a rappelé le rôle joué par les associations des parents d’élèves pour l’amélioration du système d’enseignement et le saut qualitatif qu’a connu le secteur ces dernières années.

Le nombre des établissements éducatifs au niveau de la province est passé de 67 unités à 73 actuellement et celui des élèves de 28.000 à 28.822 élèves, a-t-il expliqué, tout en faisant part aussi de l’augmentation des internats et du nombre des bénéficiaires.

Mettant en avant la vision stratégique de la réforme de l’enseignement 2015-2030, M. El Mazid a souligné la mise en place des branches du Baccalauréat international et professionnel dans certains établissements éducatifs de la province.

Il a aussi évoqué l’existence d’un plan provincial dédié à résoudre les infrastructures de base des établissements éducatifs, élaboré en coordination avec les conseils communaux, les conseils provincial et régional et l’Académie régionale de l’Education et de la formation de la région Fès-Meknès.

Le gouverneur a de même appelé les associations des parents d’élèves à poursuivre leurs missions d’encadrement des jeunes et les sensibiliser à faire preuve de civisme et de citoyenneté afin de préserver les infrastructures de base des établissements éducatifs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *