Il est prévu mardi 29 janvier devant le siège du SGG : Les pharmaciens de Casablanca en sit-in à Rabat

Il est prévu mardi 29 janvier devant le siège du SGG : Les pharmaciens de Casablanca en sit-in à Rabat

Le sit-in des pharmaciens, prévu mardi 29 janvier devant le Secrétariat général du gouvernement, ne sera pas l’apanage de ceux de Casablanca.

Des pharmaciens en provenance d’autres régions et zones y prendront part. L’annonce est faite par le président du syndicat des pharmaciens dans la wilaya de Casablanca, Oualid El Amri. La cause de ces manifestations étant l’anarchie, la pagaille et le non-respect des horaires de travail fixés par la loi.

«Une grande mobilisation est en cours pour réussir ce sit-in», avance le président. A propos du choix du lieu pour l’événement, il précise que «le Secrétariat général du gouvernement n’a pas veillé à publier au Bulletin officiel les sanctions émises par les conseils compétents à l’encontre des pharmaciens anarchistes. Une mesure qui permet à ces sanctions de revêtir une qualité juridique».

M. El Amri rappelle, par l’occasion, que les voies de dialogue et de communication ont été initiées à propos du sujet. « Les pharmaciens ont attendu l’émission et la mise en œuvre des sanctions à l’égard des contrevenants », enchaîne-t-il.

Le président met également l’accent sur le cas de 300 pharmaciens, dans la seule ville de Casablanca, qui ont perdu espoir et se trouvent au bord de la faillite. «Cette situation est due à l’irrespect de la déontologie du métier et des lois qui le régissent au moment où le SGG est censé être garant du droit, de la justice et du respect des valeurs du métier», poursuit le président.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *