Immouzer, une destination touristique

A l’approche de la période estivale, dans certaines villes côtières ou montagneuses, les responsables locaux multiplient leurs efforts afin que ces pôles d’attraction revêtent de belles parures pour recevoir ces touristes nationaux en particulier et étrangers en général. Mais pour certaines villes, ces périodes se succèdent sans qu’on prenne la moindre initiative pour remédier aux lacunes entassées depuis bien longtemps.
La ville d’Immouzer Kandar en est un cas. Elle est délaissée par les siens alors qu’elle attire, aussi bien par son climat frais, ses sources fraîches, sa verdure séduisante que par l’hospitalité et la générosité de ses habitants un nombre considérable de visiteurs durant les mois de juillet et d’août. Mais cette perle accueillante et séduisante de l’Atlas se heurte à la négligence, que ce soit sur le plan propreté, éclairage public, entretien des façades ou de la source Ain Soltan qui traverse la ville et où ordures et débarras trouvent refuge. Tout ce que le visiteur peut contempler, ce sont les cafés qui se multiplient à tel point qu’Immouzer Kandar accouche chaque aube d’un nouveau café dont les tables et les chaises envahissent les espaces publics, voire les trottoirs, provoquant un grand dérangement pour les piétons qui se trouvent parfois contraints de descendre à leurs risques et périls sur la chaussée.
Ceci, sans que les responsables locaux réagissent devant cette affreuse structure qui donne une mauvaise impression et mille interprétations. Cette année, une question se pose : Immouzerr sera-t-elle prête à accueillir ses visiteurs ou la situation restera-t-elle stagnée jusqu’à nouvel ordre ? une question qui se pose et s’impose dans les différents cercles de la ville.
Un travail d’assainissement a déjà commencé. Les foyers de débauche et de prostitution ont été démolis pour le bien des habitants et des visiteurs. Une bonne initiative qui a été saluée par les habitants de la région. Mais ce vieux fléau social persiste encore d’une façon clandestine.
Dans les parages du jardin public au centre de la ville, chaque soir, on assiste à des scènes qui interpellent à plus d’un titre au vu et au su de tout le monde. Il faut dire que la ville d’Immouzer Kandar attend beaucoup des siens pour lui redonner un nouveau blouson. Non pas celui de la course aux élections mais bel et bien celui d’une ville touristique qui dispose de tous les atouts en vue d’attirer des touristes nationaux et étrangers. Ce sera un avantage dont tireront profit les habitants du patelin.

• Lahcen Meddas
Correspondance régionale

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *