Inauguration: Le CIAM au service de l’aéronautique civile

Inauguration: Le CIAM au service de l’aéronautique civile

Une nouvelle structure de médecine préventive vient de voir le jour dans la capitale économique du Maroc, Casablanca. Le Centre international des aptitudes médicales (CIAM) a été inauguré par plusieurs responsables dont El Houssaine Louardi, ministre de la santé.

Parce que les professionnels du transport ont bien souvent entre leurs mains la précieuse vie des passagers d’avions, la qualité de leur suivi médical est une des préoccupations pour l’ensemble du corps médical marocain ainsi que pour les institutions étatiques. Afin de répondre à ce besoin, une société civile professionnelle de médecins a vu le jour pour donner naissance à cette structure d’expertise en médecine aéronautique civile.

Structure et mission du CIAM

Le Centre international des aptitudes médicales est un plateau clinique et technique de 300m², conçu et dédié à l’expertise médicale. Équipée des dernières technologies et d’un matériel de pointe, la structure, scindée en plusieurs départements complémentaires, répond aux normes les plus pointues en matière médicale. Son fonctionnement est assuré par une équipe sélectionnée composée de professeurs et médecins spécialistes et qualifiés, tant en médecine aéronautique qu’en médecine du travail.

L’Ordre national des médecins, le Secrétariat général du gouvernement et la Direction générale de l’aviation civile ont choisi de confier au CIAM la mission qui consiste à déterminer et contrôler les aptitudes physiques et mentales du personnel de l’aéronautique civile. Pour ce faire, le centre effectuera des check-up complets, une surveillance médicale et des consultations ciblées.
Le Centre médical s’inscrit donc comme un maillon de la prévention des risques professionnels et ambitionne de contribuer à l’accompagnement, au coaching et à l’orientation des entreprises de navigation aussi bien à l’échelle nationale que continentale. Ce nouveau projet contribuera aussi à mettre à la disposition des entreprises concernées des prestations de santé dans le cadre d’une démarche médicale juste et efficiente.

Mounir Bassy
(Journaliste stagiaire)

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *