Incendie : 47 baraques détruites à Hay Mohammadi

Incendie : 47 baraques détruites à Hay Mohammadi

Le bilan est lourd : 47 baraques, dont 4 à usage commercial et artisanal, ont été anéanties par le feu, très tôt mardi, au bidonville d’El Kabla à Hay Mohammadi. L’incendie s’est déclenché vers 2h40 du matin. Les autorités locales, la protection civile ainsi que des agents de police se sont rendus sur les lieux de l’incendie pour venir en aide aux sinistrés.
Selon les autorités locales, des habitants ont entendu des explosions successives avant que le feu ne se déclare. Des bonbonnes de gaz de petite taille ont été, effectivement, découvertes calcinées. En plus des dégâts matériels, 18 personnes ont été transportées à l’hôpital Mohammed V de Casablanca parmi eux deux blessés graves.
Il est à noter que 12 personnes se sont évanouies.
Selon les agents de la protection civile, les causes de cet incendie restent jusque-là indéterminées.La population sinistrée devra donc prendre son mal en patience, dans l’attente de trouver une solution aux nombreux habitants qui se retrouvent sans domicile.Depuis le mardi matin, des dizaines de personnes ont investi les lieux au milieu des baraques calcinées par le feu qui n’a rien laissé sur son passage. En outre, les résidants du bidonville ont réussi a sauvé quelques-uns de leurs meubles.
À signaler que d’importants moyens ont été mobilisés pour circonscrire l’incendie. Dans ce sens, le commandement régional de la protection civile de Casablanca a mobilisé 7 véhicules dont deux fourgons d’appui, deux camions-citernes ravitailleurs et un tri- extincteur. Sans compter les quelque soixante éléments des sapeurs pompiers qui ont été déployés pour une durée d’intervention d’environ trois heures.
L’opération de lutte contre l’incendie s’est donc déroulée dans de bonnes conditions, en présence des autorités locales, des sapeurs pompiers et des forces auxiliaires.Néanmoins, les causes de l’incendie restent indéterminées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *