INDH : Jettou lance les projets de Fès

INDH : Jettou lance les projets de Fès

Les habitants de maisons menaçant ruine dans les quartiers de Bensouda et Sahrij Gnaoua peuvent enfin considérer leur calvaire terminé. 111 ménages de ces deux quartiers sont ainsi parmi les premiers bénéficiaires de la concrétisation des projets de l’INDH pour la capitale spirituelle puisqu’ils se sont vu remettre, mardi par le Premier ministre, les clés d’appartements prévus pour leur relogement. Cette opération a coûté un budget global de 9,2 millions de dirhams.
Bientôt, et grâce au programme d’urgence de l’INDH à Fès, 2.000 familles du douar Aïn Smen pourront pousser le même ouf de soulagement. Pilotés par « Al Omrane », les travaux de ce projet, étendu sur une superficie de 7 hectares, sont achevés à raison de 90 %. Ce projet a nécessité une enveloppe globale de 87,69 millions DH dont le Fonds de solidarité pour le logement supporte 42 millions DH.
Les projets de l’INDH, au titre du programme d’urgence, ce sont aussi des actions de grande envergure au bénéfice de dizaines de milliers de ménages. Cela passera d’abord par l’amélioration du bâti pour 5.000 ménages avec un budget de 3,95 millions DH et une insertion sociale qui bénéficiera à 500 ménages pour un coût total de 5 millions DH.
Pour tout chapeauter, une convention-cadre, signée entre le conseil de la ville de Fès et la RADEEF (Régie autonome de distribution d’eau et d’électricité de Fès) prévoit le branchement aux réseaux de distribution d’eau et d’électricité ainsi qu’au réseau d’assainissement liquide de 37.800 ménages des quartiers insalubres pour une enveloppe budgétaire globale de 145 millions DH.
Côté insertion sociale, le Premier ministre s’était rendu au centre Ziat de rééducation pour jeunes filles délinquantes où il a présidé la signature de trois conventions entre la direction dudit centre et trois associations de développement local. Ces trois conventions viseront à faciliter l’insertion sociale et professionnelle des jeunes filles-pensionnaires de ce centre via une formation aux arts culinaires, aux métiers d’artisanat et à la création de micro-entreprises. Ces efforts seront accompagnés d’actions de sensibilisation et d’alphabétisation.
Le Premier ministre a tenu, le même jour, une réunion de travail avec les autorités locales et les élus de la région Fès-Boulemane autour des actions de l’INDH qui vont être lancées dans cette région dans le cadre du programme d’urgence.
Dans des déclarations rapportées par la MAP, le Premier ministre a affirmé que SM le Roi Mohammed VI a décidé de superviser en personne les projets de l’Initiative nationale pour le développement humain dans les wilayas de Tétouan, Casablanca et Meknès.
D’ailleurs,  Sa Majesté le Roi Mohammed VI a effectué, hier mercredi, une visite à l’exposition de produits d’artisanat de la région de Meknès-Tafilalet. Cette exposition entre dans le cadre du soutien aux activités génératrices de revenus et d’emplois soutenues par l’INDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *