INDH : Un Samu social à Casablanca

Le Souverain poursuit son périple à travers les provinces et préfectures du Maroc, en l’occurrence celles qui sont concernées par le programme de démarrage de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Après une série d’inaugurations et de visites de terrain, entamées mardi dans le Grand Casablanca, SM Mohammed VI a continué sa tournée dans cette région en se rendant, le lendemain, à la province de Médiouna. Dans la commune rurale Lahraouiyine, il a présidé la cérémonie de signature d’une convention relative à la mise en place d’un Samu social pour la métropole de Casablanca. Cette structure médico-sociale existe dans plusieurs pays du monde. Le but d’un Samu social est d’aller vers les personnes sans domicile fixe, en détresse et qui sont incapables d’appeler les services d’urgence. Le Samu social a donc pour mission de soutenir cette frange sociale qui vit dans la rue, vulnérable et exclue, la prendre en charge et lui permettre de bénéficier d’un minimum de confort. C’est un des multiples canaux de solidarité que "l’esprit INDH" souhaite développer au Maroc. Ceci dit, la mise en place de ce Samu social nécessite une enveloppe budgétaire d’environ 5 millions de DH, un financement qui sera assuré par la mairie de Casablanca, la province d’Anfa et le secrétariat d’Etat chargé de la Famille. Ces partenaires ont convenu, entre autres, d’assurer une présence régulière, dans la rue, d’équipes mobiles d’aide professionnelles et pluridisciplinaires aux personnes vivant dans les rues. Aussi, pour l’accueil de ces sans-abri, un Centre d’accueil leur sera ouvert et leur proposera des consultations médicales et psycho-sociales gratuites.
En outre, La commune rurale Lahraouiyine, qui compte 53.000 habitants, fait l’objet d’un vaste projet de restructuration, qui, étalé sur une période de trois ans environ, nécessite un montant de 72 millions de DH. Il s’agira notamment de construire des routes pour désenclaver la commune, de mettre en place un réseau d’assainissement liquide, d’éclairage public et d’eau potable, d’aménager des places publiques et des terrains de sports au sein des quartiers. Le financement de ce projet est assuré par le holding Al Omrane à hauteur de 48 millions de DH, l’ONE (10 millions), la province de Médiouna (6,2 millions), la région du Grand Casablanca (5 millions) et la Mutuelle agricole marocaine d’assurance (2,7 millions). Toujours dans la province de Médiouna, le Souverain a inauguré un Centre de qualification sociale destiné au soutien à la scolarisation, l’accompagnement sanitaire, l’encadrement des personnes fragiles et au renforcement des centres de jeunes et d’animation socioculturelle. En fait, ce Centre, qui profitera à une population-cible de 53.000 habitants, a été réalisé grâce aux efforts conjoints de la province de Médiouna (3 millions de DH), de l’Entraide nationale (500.000 DH) et de l’Agence de développement social (500.000 DH). Quant à la contribution de l’INDH, elle s’élève à 200.000 DH. La province de Médiouna a également lancé un projet d’extension du centre social Dar Al Kheir dans la commune rurale Sidi Hajjaj. Ce centre propose des prestations sociales aux personnes vivant dans la précarité extrême. Financé en totalité par les fonds de l’INDH (2,4 millions de DH), ce projet profitera à quelque 645 pensionnaires qui bénéficieront d’une formation pédagogique et professionnelle, notamment la menuiserie, la ferronnerie et la couture.
Aussi, à Dar Bouazza, dans la province de Nouaceur, SM le Roi Mohammed VI a inauguré un hôpital communal, baptisé du nom de SAR le Prince héritier Moulay El Hassan et qui bénéficiera à 256.000 habitants. Financés à hauteur de 20.000 DH par l’INDH, les travaux et les équipements de ce centre ont nécessité un montant global de 27 millions de DH répartis entre le ministère de la Santé (10 millions de DH) et des mécènes (17 millions de DH). Cette structure dispose notamment d’un service de chirurgie, d’une maternité, d’un service de radiologie, d’un laboratoire et d’un service de pédiatrie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *