octobre 17, 2018

 

Indice de perception de la corruption 2017 : Le Maroc progresse de 9 places

Indice de perception de la corruption 2017 : Le Maroc progresse de 9 places

Le Maroc a amélioré de neuf places son classement mondial dans l’Indice de perception de la corruption (IPC) en 2017, par rapport à l’année précédente, a indiqué mercredi soir Transparency Maroc.

Sur 180 pays, le Maroc a occupé la 81ème position avec 40 points, au lieu de la 90ème place (37 points) en 2016, a précisé l’association lors d’une conférence de presse consacrée à la présentation du rapport annuel sur la corruption au Maroc. Le fléau de la corruption était toujours une grande problématique, a déclaré à la presse le secrétaire général de Transparency Maroc, Ahmed El Bernoussi, notant que depuis l’annonce par le gouvernement de la Stratégie nationale de lutte contre la corruption fin 2015, «aucune mesure de mise en œuvre de ses dispositions n’a pu voir le jour jusqu’à présent». «Nous regrettons l’absence d’une volonté politique pour faire face à la corruption», a-t-il insisté, appelant, à cet égard, à lier la responsabilité à la reddition des comptes. Au niveau des pays arabes, le Maroc est classé à la 7ème place, derrière les Emirats Arabes Unis, le Qatar, l’Arabie Saoudite, la Jordanie, Oman et la Tunisie, indique le rapport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *