Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans

Indice de perception de la corruption : Le Maroc a gagné 17 places en deux ans

Les mesures prises par le gouvernement en matière de renforcement de la transparence ont permis au Royaume de gagner 17 places dans le classement de l’Indice de perception de la corruption en deux ans, a indiqué, mercredi à Rabat, le chef de gouvernement, Saâd Eddine El Othmani.

S’exprimant lors d’une rencontre de communication, organisée par le ministère de l’aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville, sur l’étude relative à la cartographie des risques de corruption dans les secteurs de l’urbanisme et de l’immobilier, M. El Othmani a noté que l’image du Maroc s’est relativement améliorée au niveau international, comme l’atteste l’indice de perception de la corruption, publié par Transparency International.

Le Royaume a en effet amélioré son score de 6 points dans ce classement en l’espace de deux ans, a-t-il rappelé, précisant qu’il se positionne au 73ème rang en 2018 parmi les 180 pays analysés, alors qu’il occupait la 90ème place en 2016. Le Maroc figure actuellement dans le peloton de tête des pays africains et arabes en la matière, lui permettant d’être parmi les pays ayant le plus progressé dans ce classement, a-t-il souligné.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *