Indice de progrès social : Le Maroc perd 6 places dans le classement mondial

Indice de progrès social : Le Maroc perd 6 places dans le classement mondial

En matière de besoins de base des citoyens, le Maroc affiche des résultats plutôt satisfaisants avec un score de 84.15 et occupe ainsi la 66ème place.

L’indice de progrès social dans le monde a été publié récemment par l’organisation internationale The Social Progress Imperative. Avec un score de 66,04/100, le Maroc est classé cette année 82ème sur 149 pays. Par comparaison à l’année 2018, le Maroc a perdu 6 places dans le classement où il occupait la 76ème position. Rappelons que cet indice tente de mesurer le progrès social d’un pays en s’articulant autour de trois grands axes: la capacité d’une société à satisfaire les besoins de base de ses citoyens (qualité et accès au système de santé, au logement, à la sécurité…), à construire les fondements de leur bien-être sur la durée (accès à l’éducation, à l’information), et à leur donner l’opportunité de s’accomplir. S’agissant des besoins de base des citoyens, le Maroc affiche des résultats plutôt satisfaisants avec un score de 84.15 et occupe ainsi la 66ème place dans le classement.

Pour ce qui est de la nutrition et la couverture médicale de base, le Maroc arrive à la 88ème position, pour l’accès à l’eau et aux sanitaires (94ème), le logement (45ème). En matière de sécurité personnelle, le Maroc occupe la 47ème place. S’agissant des fondements du bien -être, le Royaume affiche des résultats mitigés. En matière d’accès aux connaissances de base, le Royaume se classe à la 101ème position et à la 65ème place en ce qui concerne l’accès à l’information et aux communications.

En revanche, le Royaume affiche de mauvais résultats concernant la qualité de l’environnement en occupant la 94ème place.  Concernant le troisième volet d’indicateurs qui évalue les opportunités de développement personnel et d’intégration dans une société donnée, le Maroc se place à la 92ème position dans le classement. Certains indicateurs dans le cadre de ce troisième volet tirent le Maroc vers le bas. Au niveau des droits individuels et de l’inclusion sociale, le Maroc enregistre de mauvais résultats en se classant respectivement à la 104ème et la 110ème places.  Concernant les libertés individuelles et l’accès à l’éducation supérieure, le pays affiche de meilleurs scores en occupant la 80ème et la 72ème places.

Par ailleurs, il faut signaler qu’au niveau de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA), plusieurs pays devancent le Maroc. C’est notamment le cas d’Israël qui est le pays de la région qui enregistre la meilleure place en termes de progrès social. La Tunisie se retrouve quelques rangs après à la 51ème place, suivie de la Jordanie (63ème), l’Algérie (79ème). En revanche, le Royaume dépasse le Liban (87ème) et l’Egypte (96ème). En 2019, c’est la Norvège qui arrive en haut du podium avec un score de 90.95. En deuxième position, on retrouve le Danemark, suivi de la Suisse, la Finlande, la Suède, l’Islande, la Nouvelle-Zélande l’Allemagne, le Canada, le Japon, les Pays-Bas. Plus loin on retrouve les Etats-Unis à la 26ème position tandis que la France et l’Espagne arrivent respectivement à la 15ème et 17ème places. En bas du classement figure la République centrafricaine (148ème) et le Soudan du Sud (149ème).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *