Indice d’ouverture des visas en Afrique : Le Maroc 41ème sur 54 pays

Indice d’ouverture des visas en Afrique :  Le Maroc 41ème sur 54 pays

Pour la deuxième année consécutive, la Banque africaine de développement (BAD) a publié l’indice d’ouverture des visas en Afrique.

Celui-ci réalisé en collaboration avec la Commission de l’Union africaine et le Forum économique mondial classe le niveau d’ouverture des pays africains en fonction des exigences imposées aux citoyens africains pour obtenir un visa d’entrée dans un pays africain donné. Selon le document de la BAD, le Maroc occupe la 41ème place sur 54 pays avec un score de 0.167. Le Royaume  devance plusieurs pays, notamment l’Algérie (42e) , la République démocratique du Congo (43e), l’Egypte (43e) , le Burundi ( 45 e) le  Cameroun (45e).  Pour sa part, la Tunisie arrive à la 23ème place avec un score de 0.389 au même titre que la Côte d’Ivoire. Elle a ainsi gagné 13 places par comparaison à 2015. La Tunisie est ainsi le pays du Maghreb le plus ouvert aux ressortissants africains. Sur le continent, les ressortissants de seulement neuf pays peuvent se déplacer sans visa vers le Maroc.

Il s’agit de ceux en provenance de l’Algérie, de la République du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée, du Mali, du Niger, du Sénégal et de la Tunisie. Ainsi, les ressortissants de 45 pays d’Afrique doivent avoir un visa pour se rendre au Maroc. Parmi ces pays figurent l’Angola, le Bénin, la Libye, la Mauritanie, l’Egypte, le Cameroun, le Burkina Faso,  l’Afrique du Sud, le Mozambique, Madagascar,  le Kenya, le Malawi, le Mozambique,  la Somalie, le Rwanda…

Dans son document, la BAD signale que dans l’ensemble, les Africains ont pu voyager plus librement à travers le continent en 2016 dans la mesure où  le niveau d’ouverture des pays africains s’est amélioré par rapport à 2015. Cependant, de nombreux défis restent à relever. La seconde édition de l’Indice d’ouverture des visas en Afrique met en évidence les différences régionales qui persistent en termes d’ouverture sur les visas. A ce sujet, notons que 75% des 20 pays les plus ouverts se trouvent en Afrique de l’Est et de l’Ouest, 20% sont en Afrique Australe. La Mauritanie est le seul pays d’Afrique du Nord classé et aucun d’Afrique centrale ne figure parmi les 20 premiers. Les Seychelles dominent de nouveau le classement et restent le seul pays à offrir une entrée sans visa pour tous les Africains. Viennent ensuite l’Ouganda (2e), le Togo (3e), la Guinée Bissau (4e), le Cap-Vert (5e), le Ghana (6e), la Mauritanie (7e). Dans son rapport, la BAD estime que la priorité aujourd’hui est de maintenir cette tendance positive et de mettre en œuvre la décision de l’Union africaine sur l’émission des visas à l’arrivée par tous les pays africains à tous les citoyens africains. «Une politique libérale des visas en Afrique peut contribuer à une intégration africaine centrée sur les individus et offrir des opportunités de voyages, commerce, loisirs,  études et emplois à tous les Africains», conclut-elle.

Articles similaires

1 Comment

  1. Muslim

    Il y a plus d’un milliard d’africains si on commence à faire rentrer par Visa, sans oublier l’immigration illégale, on va jamais en finir, il vaut mieux sécuriser les frontières contre cette immigration non voulue et dont on peut s’en passer, par contre la coopération au sein de l’union arabo-africaine doit s’intensifier pour résoudre ces problèmes et améliorer la qualité de vie des populations locales

    Reply

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *