Indices sur l’existence d’or et d’hydrocarbures à Tindouf

Des indices sur l’existence de gisements d’or et d’hydrocarbures dans la wilaya de Tindouf à la frontière avec le Maroc ont été découverts par le groupe pétrolier public algérien Sonatrach et des compagnies étrangères, selon la direction des Mines de Tindouf.
Ces indices ont été décelés suite à des travaux d’exploration effectués à l’issue d’appels d’offres nationaux et internationaux lancés par le ministère algérien de l’Energie et des mines, selon la même direction, citée par l’agence algérienne APS lundi soir. Cette direction n’a pas donné de détails sur l’importance des gisements découverts.
Ces indices ont été découverts dans des localités situées au sud-est de Tindouf, selon la même source. «Ces zones ont fait l’objet de fouilles ayant mené à ces indices, suscitant un grand intérêt de la part des opérateurs étrangers qui ont déjà visité la région», notamment les gisements de «Ghar Djebilet» et «Mechri Abdelaziz», dont des Brésiliens, des Coréens et Sud-africains, a-t-il ajouté. La direction des mines de Tindouf a indiqué qu’un opérateur étranger avait obtenu un acte d’exploitation de gisements d’or de la part du ministère de l’Energie et des Mines.
Les exportations algériennes d’hydrocarbures devraient atteindre 76 milliards de dollars en 2008, selon les prévisions officielles. L’Algérie, qui a produit 3 tonnes d’or de 2001 à 2007, compte porter sa production à 3 tonnes par an (bien: 3 tonnes par an) à partir de 2008, selon l’Agence nationale du patrimoine minier.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *