Indignations en chaîne

La vague d’indignation suite aux évènements du Proche-orient continue de soulever les organisations politiques et associations marocaines. Les communiqués se succèdent pour dénoncer l’agression en toute impunité perpétrée par les soldats israéliens contre le peuple palestinien au mépris de toutes les règles de droit international.
L’une des récentes réactions est celle de l’Association des barreaux du Maroc qui a stigmatisé les agressions sionistes contre le peuple palestinien. Les membres de l’association ont noté que ces actes criminels sont soutenus par les Etats unis et par certains pays européens en violation flagrante de toutes les conventions internationales et des principes les plus élémentaires du droit de l’homme. Ils ont appelé toutes les forces nationales à agir rapidement pour manifester leur solidarité concrète avec le peuple palestinien et exhorté tous les avocats à participer massivement à la marche de solidarité avec la Palestine, prévue le 7 avril à Rabat.
La même dénonciation a été exprimée par les universitaires du syndicat national de l’enseignement supérieur, dont un communiqué a appelé tous les professeurs – chercheurs à prendre part massivement à cette marche de solidarité en signe de soutien au peuple palestinien qui traverse une épreuve pénible.
L’Union des écrivains du Maroc (UEM) a publié un communiqué condamnant énergiquement les actes de destruction, de massacre et d’encerclement menés par « le gouvernement terroriste d’Israël » à l’encontre des palestiniens.
Les écrivains membres de l’union ont exhorté l’opinion publique internationale à agir pour assurer la protection du peuple palestinien et amener le gouvernement israélien à respecter les engagements qu’il a pris depuis le début des négociations de paix. L’UEM se dit solidaire avec le peuple palestinien dans sa lutte pour le recouvrement de ses droits légitimes et l’instauration d’un Etat palestinien avec Al Qods pour capitale, ainsi que des écrivains et poètes palestiniens dans leur lutte contre l’agression sioniste. Le communiqué de l’union fait porter à Israël l’entière responsabilité de la tension et de l’échec de toutes les initiatives de règlement dans la région, estimant que la résistance du peuple palestinien constitue le choix approprié tant que l’action politique et la légalité internationale n’ont pas pu mettre fin à l’arrogance de l’entité israélienne et ses dirigeants sanguinaires. Les écrivains du Maroc appellent dans ce cadre à une participation massive à la marche de solidarité du 7 avril à Rabat, pour signifier au monde que le peuple marocain est et restera à jamais fidèle à la cause palestinienne. Des communiqués similaires de dénonciation et de solidarité ont émané à l’échelon local de la section de Kénitra de l’Association marocaine des droits de l’homme, de l’Union régionale de l’UMT dans la même ville qui a organisé une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien à laquelle ont pris part des travailleurs affiliés à plusieurs syndicats, ainsi que des représentations locales de l’OADP, de l’USFP, du PADS, du mouvement des « démocrates indépendants » et de l’association « fidélité à la démocratie ».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *