Instance Equité et Réconciliation : El Fassi appelle à l’accélération des recommandations

Le Premier ministre Abbas El Fassi, a appelé à l’accélération de la mise en œuvre des recommandations de l’Instance Equité et Réconciliation (IER) relative à l’intégration sociale des victimes des violations passées des droits de l’Homme, afin de préserver leur dignité. Lors d’une réunion tenue mercredi à Rabat et consacrée à l’adoption des mesures pratiques pour la mise en œuvre des recommandations de l’IER, M. Abbas El Fassi a rappelé les Hautes instructions Royales, contenues dans le Discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI le 6 janvier 2006 au terme de la mission de l’IER, pour assurer le suivi des recommandations de cette instance. Un communiqué de la Primature indique que Abbas El Fassi a souligné, à cette occasion, l’esprit de coopération, d’engagement, de responsabilité et de concertation constructive avec le Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), pour réhabiliter les victimes des violations des droits de l’Homme commises par le passé. L’intégration sociale, l’une des plus importantes recommandations de l’IER, fait l’objet d’un grand intérêt de la part du gouvernement et du CCDH, a affirmé le Premier ministre, indiquant que les indemnités financières ont été versées aux victimes ou à leurs ayant-droits et qu’ils bénéficient d’un régime de couverture médicale conformément au Code de l’assurance maladie obligatoire (AMO).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *