Intempéries : cinq morts et plusieurs blessés

Intempéries : cinq morts et plusieurs blessés

Les fortes précipitations qui se sont abattues au Maroc ont fait cinq morts et plusieurs blessés. Les victimes des pluies torrentielles sont mortes par noyade dans des crues d’oueds. Jeudi dernier, une ressortissante espagnole a trouvé la mort dans le cercle de Démsira à une trentaine de kilomètres de la ville d’Imintanoute. Le véhicule à bord duquel elle se trouvait avec son mari et son fils a été emporté par les crues. Ces derniers ont miraculeusement survécu. Ils ont été repêchés et transportés à l’hôpital provincial Mohammed VI de Chichaoua. Le même jour, trois personnes: un homme, une femme et une jeune fille à bord d’un véhicule ont été emportés par les eaux boueuses de l’oued Tazentout, à quelques kilomètres d’Agadir. Le corps de la jeune fille a été retrouvé samedi dans la commune d’Admine ( à 40 km d’Agadir). Les recherches sont toujours en cours pour retrouver les deux autres victimes. Deux jours auparavant, à Taza, une femme âgée de 30 ans avait été emportée par les crues alors qu’elle tentait de traverser l’oued Lahdar. Les fortes précipitations ont également fait plusieurs blessés. A Marrakech, trois personnes ont été blessées suite à l’effondrement de la façade d’une maison. Selon le commandement régional de la Protection civile de la ville, le drame est survenu mercredi dernier vers 16 h 47 au quartier «Douar Al Askar». Lundi dernier, plus de 10 personnes ont été blessées dans l’effondrement de deux immeubles vétustes dans l’ancienne médina à Casablanca. La commission en charge de ce dossier a indiqué, mercredi dernier, que 24 familles sinistrées seront relogées d’urgence.
De fortes précipitations ont touché le nord du Royaume provoquant des inondations. A Tanger, la zone industrielle de Moghogha ainsi que certains quartiers de la ville ont été inondés. Le cumul des pluies entre 6h00 et la mi-journée du jeudi a atteint 23,3 mm, dont 10 millimètres enregistrés en une demi-heure, ce qui a entraîné le débordement de certains oueds qui traversent la ville. Les autorités locales ont pris plusieurs mesures préventives et ont ainsi ordonné la fermeture des établissements scolaires. Les unités industrielles situées dans les zones touchées ont libéré leurs personnels. Les éléments de la protection civile, en coordination avec les autorités locales et la police, ont évacué plusieurs personnes bloquées par les eaux en utilisant des zodiaques et des barges à fond plat. Trois personnes d’une même famille qui se trouvaient encerclées par les eaux torrentielles dans le village d’Ain Dalia, aux environs de Tanger, ont été sauvées. La ville de Tétouan et ses environs ont également connu des pluies torrentielles accompagnées de rafales de vent atteignant les 112 km/h. Ces précipitations ont causé des inondations dans certains endroits et plus particulièrement au quartier de Kouilma où des sapeurs pompiers ont été mobilisés pour faire évacuer les habitants.Une usine de remplissage de gaz a été également submergée par les eaux, de même qu’une station-
service sur la route circulaire.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *