Interception de 35 candidats à l’immigration clandestine

Interception de 35 candidats à l’immigration clandestine

Trente-cinq candidats à l’immigration clandestine, ont été interceptés dimanche, au large des côtes d’Oran, la grande métropole de l’Ouest du pays, au cours de deux opérations distinctes, ont annoncé les garde-côtes algériens. Un groupe de vingt personnes, âgées de 17 à 60 ans, se trouvait à bord d’un bateau pneumatique rigide quand il a été intercepté à 17 mille nautiques (25 kilomètres environ) de la côte vers 5h GMT, quelques heures seulement après avoir quitté le rivage depuis une plage près d’Oran.
Quinze autres personnes cherchant à rejoindre clandestinement les côtes espagnoles, dont quatre femmes et un enfant de 16 mois, ont été secourus quelques heures plus tard au large du Cap Falcon, à 15 km à l’Ouest d’Oran. Elles naviguaient depuis quatre jours mais s’étaient perdues en mer, selon les garde-côtes, après avoir embarqué jeudi dernier, à partir d’une plage située à 70 Km de Mostaganem à bord d’un bateau de pêche. Le bébé, en mauvaise santé, a été hospitalisé. Le 25 octobre, dix-sept Algériens candidats à l’émigration clandestine avaient également été interceptés en mer au large de ces côtes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *