Internet: Attention, nos enfants sont toujours en danger !

Internet: Attention, nos enfants sont toujours en danger !

Les enfants surfent de plus en plus sur Internet. Et pourtant, leur vie privée n’est pas assez protégée. La majorité des applications et des sites web n’offre pas de sécurité pour les enfants. C’est le constat qui ressort du projet  baptisé «Internet Sweet Day» initié par le Groupe GPEN

(Global Privacy Enforcement Network), un instrument de l’OCDE dédié à la protection de la vie privée. Les résultats de cette enquête  indiquent que 62% des sites Internet ne proposent aucune mesure de vigilance ou de contrôle parental à destination des jeunes. Parmi ces mesures, on peut citer, par exemple, l’envoi d’un e-mail aux parents pour les informer de la collecte des données de leur enfant et leur demander leur accord.
 

En mai dernier, 29  autorités de protection des données dans le monde, dont la Commission nationale de contrôle de la  protection des données à caractère personnel (CNDP) ont examiné près de 1.500 sites web et applications mobiles.  Les   sites  visités couvraient plusieurs thématiques : jeux, offres éducatives, réseau social, accès à des chaînes TV, actualité web… Les autres résultats indiquent que 67% des sites et applications audités collectent les données personnelles des enfants et à peine 31% d’entre eux procurent un moyen pour limiter la collecte des données personnelles des enfants.

On notera également que 50% des sites et applications partagent les données avec des parties tierces, 22% collectent les numéros de téléphone des enfants et 23% leur permettent de communiquer des photos ou des vidéos. Par ailleurs, il faut relever que 58% des sites et applications sont susceptibles de diriger les enfants vers un autre site web. Seulement  24% autorisent  l’implication des parents dans leur utilisation par les enfants, tandis que 71% ne procurent pas de moyen pour effacer les données de l’utilisateur.

Globalement, 41% de sites  présentent, à des degrés divers, des risques pour la vie privée des enfants «d’où l’urgence pour les autorités de protection des données personnelles de coopérer en vue d’une meilleure consécration des droits des personnes dans un monde globalisé», souligne la CNDP. 

Cette opération a permis à la commission de prendre plusieurs mesures. Celle-ci compte concentrer   ses efforts sur l’accompagnement des éditeurs nationaux de sites et applications dans une démarche de mise en conformité avec la loi 09-08. Pour protéger les enfants, la Commission a décidé de sensibiliser davantage les parents aux risques que présente l’utilisation d’Internet. La CNDP appelle les parents  à plus de vigilance et d’implication.  
 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *