Internet et droits de l’Homme

Le ministère des Droits de l’homme et le secrétariat d’Etat chargé de la Poste et des technologies des télécommunications et de l’information en partenariat avec Maroc Télécom organisent, du 15 au 17 mai à Rabat, un colloque international sur le thème générique « Internet et droits de l’homme, enjeux et défis ».
La rencontre sera animée par des experts, des chercheurs et des praticiens internationaux et nationaux dans le domaine de ce qui est désormais connu sous l’appellation « société de l’information ».
Le colloque international, soulignent les organisateurs, ambitionne d’être un espace de réflexion, d’échanges d’expériences et, surtout, un moment fort pour poser les questions urgentes relatives à un moyen incontournable d’accès instantané et sans limites à l’information universelle.
Les organisateurs estiment que Internet, par sa dynamique interactive, est devenu un outil réellement d’information de masse et a remis en question toutes les frontières du savoir et de la créativité mondiale. Il est désormais ce canal à travers lequel des millions de dollars sont brassés mais qui, en même temps, déflore la conscience passive des identités nationales. Il est à la fois l’assurance d’une démocratisation de l’accès à l’information et le moyen le plus insidieux pour braver la loi, détruire les valeurs traditionnelles et porter atteintes aux droits acquis tels que la propriété intellectuelle et industrielle, tout en étant un instrument permettant la violation flagrante des droits de l’homme, tels que ceux-ci sont universellement reconnus.
Les défis à relever sont donc vitaux et appellent une sérieuse réflexion dans un pays comme le Maroc où Internet, bien que n’étant encore qu’un outil de simple communication, interpelle les pouvoirs publics, les parents et leurs enfants en tant que citoyens du monde, ajoute-t-on de même source.
Pour aborder tous ces aspects, les participants au colloque plancheront sur les deux grands axes des opportunités et défis posés par l’Internet aux droits de l’homme et l’équilibre à réaliser entre la réglementation et autorégulation de ce média. Des ateliers organisés dans le cadre du colloque traiteront des thèmes du développement des contenus et droits de l’homme, de l’Internet et des catégories vulnérables, de l’Internet et des libertés et de la cybercriminalité et responsabilité des acteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *