Ismaïl Alaoui : «La création du pôle de gauche moderniste est un saut qualitatif»

Ismaïl Alaoui : «La création du pôle de gauche moderniste est un saut qualitatif»



ALM : Vous avez entamé, récemment, une alliance avec le FFD et le PT. Qu’est-ce qui a justifié votre démarche?
Ismaïl Alaoui : Je pense que les arguments en faveur de cette alliance ne manquent surtout pas. Les partis du PPS, du PT et du FFD ont décidé d’entreprendre une initiative unioniste à travers la mise en place d’un pôle de gauche. Notre objectif est de promouvoir l’action des partis de la gauche et la réhabilitation de l’action politique. La création du pôle de gauche moderniste est un saut qualitatif. Il y a plus d’une année, nous avons entamé des discussions avec certains partis de la gauche pour débattre de la possibilité d’aboutir à une action commune. Cinq partis y participaient, à savoir le PPS, le PT, le FFD, le PS et l’USFP. Malheureusement, ce travail n’a pas abouti en raison notamment du congrès de l’USFP.
Notre démarche se veut une initiative unioniste, la porte reste, ainsi, ouverte aux partis de la gauche désirant rejoindre notre alliance.

Pensez-vous que les autres composantes de la gauche vont  se joindre à votre initiative?
Nous l’espérons bien. Notre objectif est de rassembler les forces de la gauche dans le cadre d’un pôle fort. Je pense que la gauche doit sortir du cadre des souhaits pour entamer des actes concrets. La création du pôle de gauche moderniste répond au souci d’unir les positions et mettre en place les conditions organiques nécessaires à la mise en place d’un mouvement politique ouvert sur toutes les forces progressistes.

A quand, à votre avis, le grand parti de la gauche?
Il est très difficile de répondre à cette question. Certes, nous espérons que cela se produira le plus tôt possible. Ce qui est important, aujourd’hui, c’est que les gens ont commencé à apprécier la réalité telle qu’elle est et non pas telle qu’ils désirent la concevoir.

Vous avez tenu récemment une réunion avec les dirigeants de l’USFP. Qu’est-ce qui en ressort?
Nous avons eu récemment une réunion très chaleureuse avec les représentants de la direction de l’Union socialiste des forces populaires au siège de ce parti à Rabat. Nous leur avons présenté un exposé sur notre démarche unioniste de la gauche moderniste, notamment sa raison d’être et ses objectifs. En général, cette rencontre s’inscrit dans le cadre de nos efforts de l’unification de la gauche. Nous espérons que cet objectif prendra forme le plus tôt possible.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *