Jean-Pascal Fauvel: «Le Maroc compte près de 750.000 psoriasiques»

Jean-Pascal Fauvel: «Le Maroc compte près de 750.000 psoriasiques»

Entretien avec Jean-Pascal Fauvel, directeur général de LEO Pharma Maghreb

ALM :  Quelles sont les actions que vous avez prévues pour la Journée mondiale du psoriasis célébrée le 29 octobre ?

Jean-Pascal Fauvel :  Avant toute chose, rappelons ce qu’est le psoriasi.Le psoriasis est une maladie chronique de la peau. Elle se manifeste sous forme de  plaques rouges et de lésions inflammatoires sur les différentes parties du corps. Cette maladie est provoquée par un renouvellement accéléré de l’épiderme. Au lieu de se renouveler en 28 jours, qui est le cas pour une peau normale, les cellules de l’épiderme (les kératinocytes) se renouvellent en 7 jours provoquant ainsi des anomalies au niveau de la peau

C’est une maladie reconnue par l’OMS depuis 2013  et  la Journée mondiale du psoriasis est une journée importante qui, parmi ses objectifs, tend à concentrer l’attention du public sur cette pathologie qui fait énormément de dégâts physiques et psychologiques sur les patients qui en sont atteints.

Le patient est au cœur de notre attention. Le 29 octobre 2015, date de la Journée mondiale, nous avons lancé une page facebook sur le psoriasis psoriasis-Maghreb, qui aujourd’hui connaît un succès phénoménal.

Pour cette année,  nous serons bien évidemment présents au congrès de la dermatologie qui se tient depuis le 27 octobre à Fès. Nous  avons convenu avec la Société marocaine de dermatologie, présidée par le professeur Mernissi, une action de dépistage gratuite de la maladie avec des dermatologues. Nous avons également lancé des actions sur notre page facebook pour sensibiliser les malades à se faire diagnostiquer et leur donner les informations nécessaires pour être traités. Voici deux exemples concrets de notre engagement durant cette journée importante.

Est-ce que la plate-forme internet «Quality care» a été lancée au Maroc?

La plate-forme Quality care® est une plate-forme digitale qui donne les conseils aux patients psoriasiques, et qui a été lancée dans certains pays en Europe. Nous avons préféré pour le Maroc nous concentrer dans un premier temps sur les réseaux sociaux étant donné leur succès grandissant pour atteindre le maximum de personnes et utiliser cette plate-forme incontournable pour aider et accompagner les patients.

Aujourd’hui notre page facebook intitulée psoriasis-Maghreb interagit avec plus de 100.000 fans. Il y a un an, rappelez-vous, nous étions en train de lancer cette page et avions un modeste objectif : celui de créer du lien pour 10.000 fans. C’est une page dans laquelle nous diffusons des conseils des informations, des jeux et nous sommes heureux de voir notre communauté interagir et discuter librement sur la page de la maladie qui les ronge. Ils ont enfin un lieu où ils peuvent échanger en toute liberté et sans aucun tabou qui permet également, pour certains patients, de sortir de l’isolement dans lequel la maladie les a enfermés.

Quel est le coût du traitement ?

Il y a différents traitements qui existent adaptés à différents types de psoriasis et à leur degré de sévérité. Le coût du  traitement pour un psoriasis en plaque localisé dans les coudes ne sera pas le même qu’un psoriasis en plaques sur tout le corps car la surface corporelle n’est pas la même. Pour vous donner une fourchette concernant le coût du traitement : le coût hebdomadaire peut varier de 100 à 800 DH.

Est-ce que cette maladie est prise en charge par l’assurance-maladie obligatoire (AMO) ?

Le psoriasis est une maladie chronique de la peau. Au Maroc ce sont près de 750.000 psoriasiques atteints. Cette maladie de la peau a un impact énorme sur le psychique: la personne s’isole et arrête d’interagir avec son environnement.

Certains traitements sont remboursés, d’autres sont en cours d’évaluation auprès de l’Agence nationale de l’assurance maladie (Anam).

Quelles sont les personnes les plus exposées à la maladie ?

Au niveau du sexe, il y a une parité homme-femme. Autrement dit, un homme a autant de chances d’avoir cette maladie qu’une femme. Si vous avez un parent atteint de psoriasis vous avez plus de probabilité d’être vous-même atteint .Enfin si la personne est stressée, elle a aussi plus de probabilité de déclencher une crise de psoriasis.

Quelles sont les conséquences de cette maladie sur la santé et sur le plan socioprofessionnel ? 

Pour mieux comprendre le patient psoriasique nous avons mis en place une étude intitulée Epimag dans le Maghreb auprès des dermatologues et des médecins généralistes pour mieux comprendre la maladie et quantifier son impact sur le plan psychique et social. Les résultats de l’étude ont été publiés en juin 2015 et ont mis en avant des données épidémiologiques intéressantes puisqu’elles démontrent que 40,1% des patients ont une qualité de vie sévèrement impactée par le psoriasis. 57,7% ont un impact sur leur vie de tous les jours, 51,2% sur leur vie sociale (ils se replient sur eux-mêmes, évitent les échanges …) et 43,5% sur leur vie professionnelle: serrer la main de votre collègue ou passer un entretien d’embauche lorsque vous êtes patient psoriasique devient un vrai challenge en soi.

Est-ce que cette maladie peut entraîner de  graves complications?

Cette maladie auto-immune est une maladie chronique qui se soigne mais qui ne guérit pas. Elle peut entraîner des maladies graves si la personne ne consulte pas le médecin et reste chez elle à l’abri des regards. Mais Dieu merci, aujourd’hui il y a des traitements adaptés à chaque type de psoriasis que seul le médecin est habilité à prescrire et chaque patient est un cas différent.  Notre challenge aujourd’hui est de faire connaître la maladie et pousser les patients à aller consulter leur médecin pour une meilleure prise en charge. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *