Jeunesse et démocratie : L’INJD fait son bilan

Jeunesse et démocratie : L’INJD fait son bilan

A la veille du prochain rendez-vous électoral, l’Institut national de la jeunesse et de la démocratie (INJD), relevant du Secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse, intensifie ses actions. Il a ainsi organisé, du 14 au 17 juin, la troisième session de formation de l’Académie de la jeunesse et de la démocratie, axée notamment sur la participation des jeunes à la vie politique. Quelque 38 jeunes ont pris part aux travaux de cette session de formation tenue à Rabat.
Cette session a en outre porté sur la formation à des questions liées aux droits de l’Homme, à l’Histoire du Maroc et aux changements politiques ainsi que sur d’autres thèmes ayant trait au genre social, précise un communiqué du Secrétariat d’Etat à la Jeunesse.
La rencontre, à laquelle ont pris part des représentants de différentes organisations de la jeunesse des partis politiques représentés au sein de l’instance nationale de l’Institut, a été marquée par l’organisation d’un débat animé par le chercheur Abdallah Saaf sur les grandes questions d’actualité.
L’Académie de la jeunesse et de la démocratie vise, à travers cette initiative, la mise à niveau de potentialités des jeunes pour une adhésion efficiente à l’action politique, ajoute le communiqué.
«Il existe un décalage entre les partis en ce qui concerne l’implication des jeunes. L’objectif de cette Académie est de créer une réconciliation politique pour le futur», explique un responsable du secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse. «Nous avons déjà gagné en établissant un contact facile entre les différentes jeunesses», a-t-il souligné.
Rappelons par ailleurs que l’Académie de jeunesse et de la démocratie forme, chaque année, plus de 500 jeunes en matière politique. «Nous avons en fait réussi à créer une dynamique chez les jeunes qui bénéficient d’une grande indépendance. Ce sont d’ailleurs eux qui s’occupent du choix et de la définition des axes à discuter lors des sessions de formation et l’institut s’occupe uniquement du volet organisationnel», explique ce même responsable.
L’Académie de la jeunesse et de la démocratie prévoit l’organisation d’autres sessions de formation au titre de l’année 2007. Notons que l’année 2006 a été marquée par l’organisation de six sessions de formation, en partenariat avec le Forum Citoyenneté.

Un institut pour former les futurs politiciens

L’Institut national de la jeunesse et de la démocratie (INJD) a pour mission de contribuer à la formation des jeunes adhérents aux partis politiques (moins de 30 ans), en les dotant des instruments de base au niveau des connaissances en matière politique. Cette structure est ouverte à tous les jeunes affiliés aux partis, toutes tendances confondues. C’est aussi  un espace de rencontres, de débats et d’échanges d’idées pour s’initier davantage à la vie politique et aux principes de la démocratie et de la citoyenneté.
L’institut vise en effet à renforcer les programmes de formation des jeunes dans le domaine politique, à consolider les valeurs de la démocratie parmi les jeunes ainsi qu’à développer l’esprit de leadership.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *