Jeunesse : Les associations se mobilisent

Membre du Réseau Maillage, l’association « Chabab Nahda » se trouve à Aïn Harrouda, entre Casablanca et Rabat les deux villes qui abritent la majorité des associations des jeunes membres du même réseau.
A l’occasion de la semaine de la solidarité et en réponse aux multiples appels royaux, les jeunes de l’association ont décidé de se réunir en invitant toutes les associations du réseau, pour évaluer leurs actions passées et préparer celles qui sont en voie de réalisation.
Un Ftour de l’amitié qui a eu lieu samedi 30 octobre dans la salle du Groupe scolaire Mirabel et qui a réuni près de 200 invités, en majorité des jeunes. Quoi que les moyens demeurent limités, les jeunes de « Chabab Nahda » sont décidés à aller de l’avant, notamment qu’ils bénéficient du soutien des autorités locales et des élus, ainsi que les encouragements de la population locale. «Certes, nous sommes encore loin des aspirations que nous avons fixées, faute de moyens, mais le soutien, l’écoute attentive et les portes toujours ouvertes des autorités, que ce le gouverneur de Mohammédia ou le pacha de Aïn Harrouda, l’avenir proche s’annonce prometteur. A l’image de SM le Roi, nous avons décidé de rendre effective et permanente cette culture de solidarité», confie Yazid Aboussaboune, président de l’association. Et d’ajouter « Nous avons déjà réalisé des opérations de distribution de cartables et de fournitures scolaires, des opérations de circoncision de centaines d’enfants issus de milieux pauvres. Nous avons également lancé des campagnes de propreté et d’initiation à la protection de l’environnement.
Et nous comptons faire davantage, notamment que le secrétariat d’Etat chargé de la Jeunesse s’intéresse à ce que nous faisons et ce sera un grand pas franchi pour nous lorsque le secrétariat d’Etat coordonnera les efforts de toutes les associations de jeunes du Royaume. Nous savons que Mohamed El Gahs n’exclut aucun effort et cherche à faire participer toute la jeunesse marocaine dans le processus du développement. ».
Outre les représentants des autorités locales, cette rencontre a été marquée par la présence du conseiller social et du conseiller politique de l’ambassade américaine, venus voir comment des jeunes pris en charge par eux-mêmes avec des moyens très limités et qui réussissent quand même à mobiliser la population et intéresser les autorités locales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *