Journée internationale des handicapés : Formation pour les athlètes handicapés

Journée internationale des handicapés : Formation pour les athlètes handicapés

Le 3 décembre a été proclamé Journée internationale des personnes handicapées. Cette journée célébrée au Maroc et partout dans le monde est destinée à sensibiliser les populations et améliorer la situation des personnes handicapées et de leur permettre de bénéficier des mêmes chances que les personnes valides. C’est aussi l’occasion de porter un nouveau regard sur ces personnes et de consacrer leurs droits à l’éducation et au travail comme le stipule la convention des droits de l’Homme. Il est navrant de constater que de nombreuses personnes handicapées
n’accèdent ni à l’un ni à l’autre.
Cette année, la célébration de la Journée mondiale des handicapés est marquée par l’organisation de sessions de formation au profit des athlètes déficients mentaux et leurs encadrants sous la présidence d’honneur de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Amina. Ce programme a pour objectif de promouvoir les compétences techniques des participants et d’intégrer de nouvelles disciplines sportives. Au Maroc, on compte plus de 2 millions de personnes handicapées, soit 7% de la population totale. Selon une enquête qui avait été réalisée en 2005 par le secrétariat d’Etat chargé de la Famille avec l’assistance technique du consortium français CREDES/Handicap International, les premières causes de l’handicap sont les maladies acquises ( les maladies qui viennent après la naissance) avec 38,4%.Viennent ensuite les accidents (24,4%) avec en tête les accidents de la route puis les accidents du travail, les complications liées à un traitement médical et les violences sociales et familiales.
Par ailleurs, l’étude avait indiqué que la majorité de la population en situation d’handicap au Maroc est en âge d’activité (56%), c’est-à-dire âgée de 16 à 60 ans, notant toutefois que seulement 10,1% des personnes en situation de handicap sont des actifs occupés. D’après l’étude, les activités pour lesquelles les personnes en situation de handicap rencontrent le plus de problèmes sont celles de la vie quotidienne (hygiène, habillage, alimentation et activité au domicile, déplacement) avec 40%, suivie des difficultés de déplacements (20%) et de communication (14%).
Rappelons que la création en mars 2007 du Centre national Mohammed VI des handicapés, le plus important du Maghreb souligne l’importance qu’accorde le Souverain aux personnes handicapées. L’objectif de cet établissement est avant tout de favoriser l’autonomie comme moyen d’intégration des personnes handicapées dans le tissu social.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *