Journée mondiale de l’exercice physique

«Pour votre santé, bougez ! ». Tel est le slogan choisi par l’Organisation Mondiale de la Santé pour célébrer la Journée mondiale de l’exercice physique qui sera fêtée le 10 mai de chaque année.
Une manifestation de nature à promouvoir les bienfaits de l’exercice physique pour la santé. L’annonce a été faite par la DG de l’OMS, le Dr. Gro Harlem Brundtland devant les participants à la 1ère conférence internationale sur le Sport et le Développement qui s’est tenue du 17 au 18 février à Macolin, en Suisse. La responsable de l’OMS a précisé à l’occasion que «cette initiative traduit la volonté des Etats membres de l’OMS de ne pas séparer le problème de la recrudescence des maladies chroniques des mauvaises habitudes alimentaires et de la sédentarité ».
Dans ce cadre, le Dr. Brundtland a rappelé comment, après le succès de la Journée mondiale de la Santé l’année dernière, l’Assemblée de la Santé avait invité en mai 2002 les Etats membres de l’organisation sanitaire mondiale à organiser chaque année une journée sur le thème «Pour votre santé, bougez!» en vue d’encourager l’exercice physique. Cette démarche, a-t-elle dit, entre dans le cadre d’une initiative plus vaste pour combattre la charge croissante des maladies chroniques, à savoir la stratégie mondiale sur l’alimentation, l’exercice physique et la santé.
Ces initiatives ont été confortées par les constatations du dernier «rapport sur la Santé dans le monde 2002». Ce rapport classait en effet la sédentarité parmi les principaux facteurs de risque contribuant à la morbidité et à la mortalité mondiales des maladies chroniques, aux côtés de la mauvaise alimentation et du tabagisme.
Au total, les maladies chroniques sont à l’origine de 60 % des décès prématurés chaque année. L’OMS estime qu’en 2000, la sédentarité a entraîné 1,9 millions de morts et environ 15 à 20 % des cardiopathies ischémiques, des diabètes et de certains cancers. Le risque de maladies cardio-vasculaires est multiplié par 1,5 pour les personnes qui ne font pas le minimum d’activité physique préconisé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *