Jubilé d’Or pour les relations bilatérales

Jubilé d’Or pour les relations bilatérales

Le Maroc et la Chine s’apprêtent à célébrer, en novembre, le Jubilé d’Or de leurs relations diplomatiques, établies cinquante ans plus tôt. Dans une déclaration à la MAP, le directeur général du département Moyen-Orient et Afrique du Nord au ministère chinois des Affaires étrangères, Song Aigou, a indiqué que les deux pays entretiennent une coordination autour de l’organisation de manifestations commémoratives dignes de ce prestigieux événement et que la Chine s’emploie à faire en sorte que cette fête reflète toute l’étendue de la relation exceptionnelle qui lie les deux pays. «Pékin et Rabat», a-t-il souligné, sont de «bons partenaires» qui, au fil des cinquante dernières années, ont entretenu une relation de coopération régulière». Rappelant que le Maroc fut le deuxième pays africain à établir des relations diplomatiques avec Pékin en 1958. Le responsable chinois s’est félicité du niveau «très élevé» des relations commerciales bilatérales qui se développent de manière rapide. «Ainsi, a-t-il précisé, la valeur des échanges commerciaux, est passée d’environ 1,9 milliard de dollars en 2006, selon les statistiques officielles de Chine, à 2,36 milliards de dollars durant la période janvier-novembre 2007». Des chiffres qui fait de la Chine le quatrième partenaire commercial du Royaume, après la France, l’Espagne et l’Italie. Les relations commerciales Maroc-Chine se caractérisent, néanmoins, par une évolution croissante du volume des exportations chinoises vers le Maroc et une quasi stagnation des importations. Depuis 1999, les échanges commerciaux entre les deux pays ont enregistré une hausse annuelle d’au moins 30 %. En effet, le volume des exportations chinoises a atteint près de 695.785.000 dollars en 2003, pour passer à 943.479.000 dollars en 2004, 1.206.426.000 dollars en 2005 et 1.569.516.000 dollars en 2006.
D’autre part, M. Aigou a relevé que la mobilité humaine entre les deux pays a été caractérisée par un «flux normal» puisque près de 1.800 Chinois ont visité le Maroc et près de 9.000 Marocains ont visité la Chine en 2006. Les Chinois se rendent au Maroc pour diverses raisons, touristiques, commerciales ou professionnelles, a-t-il précisé, soulignant que la simplification des démarches d’obtention du visa est importante pour encourager davantage les touristes chinois à visiter le Maroc. «Cette simplification finira par s’instaurer avec l’évolution des relations bilatérales», a-t-il considéré, faisant part de la volonté de son pays d’encourager les visites pour raffermir les liens d’amitié et de coopération entre les deux pays.
Les investissements chinois au Maroc ont totalisé, à juin 2007, près de 160 millions de dollars alors que les investissements marocains ont atteint 10 millions de dollars durant la même période, a t-il indiqué. La coopération bilatérale touche également à d’autres domaines, dont la culture, la santé et l’enseignement.
Les relations d’amitié et de coopération dans le respect mutuel que les deux pays ont su entretenir durant cinquante ans sont appelées à se développer davantage, a-t-il ajouté, mettant l’accent sur la disposition de la Chine à œuvrer, de concert avec le Maroc, pour la promotion des relations bilatérales dans tous les domaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *