Justice, entraide et solidarité

Justice, entraide et solidarité

Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, accompagné de SAR le Prince Moulay Rachid a donné, vendredi au Palais royal de Casablanca, le coup d’envoi de la 6ème semaine nationale de solidarité. Le Souverain pérennise ainsi une tradition louable instaurée par Sa Majesté depuis six ans. Au cours de la cérémonie de coup d’envoi, un aperçu a été donné par deux bénéficiaires des programmes de la Fondation Mohammed V pour la solidarité concernant la scolarisation et la lutte contre l’analphabétisme sur les actions menées par la Fondation depuis sa création et qui ont permis à des milliers d’enfants, dont des handicapés, de bénéficier d’un encadrement pédagogique et d’une assistance sociale adéquate, et de retrouver espoir en leur avenir grâce à une formation leur garantissant une vie digne. Sa Majesté le Roi a procédé par la suite à la remise de médailles de la solidarité à plusieurs personnalités actives dans le domaine social en récompense à leurs contributions en la matière, ainsi qu’à la remise de dons financiers de la Fondation Mohammed V à quatre associations oeuvrant dans le domaine social. Le Souverain a procédé aussi à la remise d’attestations destinées à dix bénéficiaires de programmes d’alphabétisation financés par la Fondation Mohammed V. Par la suite, Mohamed El Azami, membre du conseil d’administration de la Fondation Mohammed V pour la solidarité a présenté devant le SM le Roi les grandes lignes du prochain plan d’action de la fondation pour la période 2003-2007. Soulignant les valeurs de justice, d’entraide et de solidarité, adoptées par la Fondation, inspirées des hautes orientations de SM le Roi, M. El Azami a affirmé que la haute sollicitude dont le Souverain entoure la Fondation et l’adhésion du peuple marocain pour la mise en oeuvre de l’initiative royale, ont permis à celle-ci de réaliser ses objectifs. S’agissant des perspectives d’avenir, il a annoncé l’adoption par la Fondation d’un plan d’action pour la période 2003-2007. Un plan qui s’inscrit dans le cadre de la continuité et du renouveau, sachant que la Fondation poursuit la réalisation de ses objectifs tout en accordant la priorité à l’éducation, à la formation et au renforcement de la politique de proximité en direction des femmes et de la jeunesse, ainsi qu’à la réalisation des projets de développement durable. Conformément aux hautes Directives royales, la Fondation, a annoncé M. El Azami, s’est assignée un rôle de catalyseur social à travers l’ouverture sur les collectivités locales, les associations, les entreprises citoyennes et les partenaires étrangers. L’un des objectifs majeurs de l’action de la Fondation sera de consolider la politique de participation et d’entraide. La Fondation envisage ainsi d’encourager les initiatives visant la consécration des valeurs de citoyenneté chez les jeunes, notamment les étudiants. M. El Azami a expliqué que la politique de la Fondation dans ce cadre consiste en la création de réseaux pour l’organisation des actions bénévoles et la consécration des valeurs de citoyenneté. Par la suite, SM le Roi a présidé la cérémonie de signature de sept conventions entre la Fondation Mohammed V pour la solidarité et ses partenaires dans les domaines du développement durable, l’éducation, humanitaire, les caravanes médicales, ainsi que les réseaux de citoyenneté et de volontariat. Rappelons que le rapport financier pour l’exercice 2001-2002 de la Fondation a souligné que le montant de la collecte de la 5ème campagne nationale de solidarité de lutte contre la pauvreté s’élève à fin mai 2003 à 176,4 MDH dont 120, 8 MDH en argent. S’agissant du budget prévisionnel pour l’exercice 2002-2003, au vu des projets retenus, il est estimé selon le rapport à 395,7 MDH. L’augmentation de ce budget par rapport à l’année précédente est due au fait que de nombreux projets sont arrivés à maturité et dont certains seront menés à terme durant cet exercice, et à l’impact des nouveaux projets programmés pour cet exercice (63,6 MDH). La 6ème semaine nationale de solidarité démarre donc cette année sous le signe de la continuité d’une tradition instaurée par le Souverain qui a fait de l’action sociale de proximité l’une des préoccupations majeures de son règne.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *