Khali Hanna : « L’Espagne a tout à gagner » de la résolution du conflit du Sahara

"L’Espagne est le pays le plus proche du Maghreb. Géographiquement et stratégiquement, elle a tout à gagner" de la résolution du conflit du Sahara, a  dit le président du CORCAS dans un entretien au journal espagnol La Razon, publié lundi.

M. Ould Errachid qui effectue une visite de travail de cinq jours en Espagne, a souligné que l’autonomie est l’unique solution viable pour mettre un terme à ce conflit qui est entré, selon lui, "dans une phase stérile ne pouvant apporter que des choses négatives".

Le président du CORCAS a souligné que la solution référendaire pour laquelle avait opté au départ l’Onu avant de l’abandonner n’est pas du tout viable et que la création d’un micro-Etat sur des bases tribales ne peut conduire qu’à une situation de guerre interminable comme c’est le cas au Soudan, en Somalie et au Rwanda.

Le conflit dure toujours "parce que l’Onu avait choisi un mécanisme erroné, à savoir le processus d’autodétermination à travers un référendum basé sur l’identification, qui n’a pu être appliqué dans aucune partie du monde", a-t-il expliqué, relevant que le recensement espagnol de 1974 excluaient de larges pans des tribus sahraouies qui vivaient loin de Lâayoune, aux confins de l’Algérie, de la Mauritanie et du Mali.

Pour M. Ould Errachid, l’unique solution viable est l’octroi à la région d’une large autonomie qui permettra aux Sahraouis de gérer eux-mêmes leurs affaires politiques, économiques, sociales et culturelles, le tout sous souveraineté marocaine. "Le contrôle des richesses devrait faire l’objet de discussions dans le plan détaillé", a-t-il précisé.

Le président du CORCAS a invité les responsables du Polisario à se défaire de "la pensée unique et de la doctrine unique" et à se démocratiser pour contribuer à cette solution d’autonomie au Sahara.

Concernant la création et le rôle assigné par SM le Roi Mohammed VI au CORCAS, M. Ould Errachid a indiqué que le Souverain a "voulu que l’Administration marocaine dans sa totalité se réconcilie avec les Sahraouis".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *