L esclavagisme a la peau dure

L esclavagisme a la peau dure

Travail des enfants, mariage des mineurs, enfants soldats… L’esclavagisme est encore très présent. Dans sa version dite «moderne», il concerne plus de 29 millions de personnes dans le monde selon le rapport  de l’ONG Walk Free Fondation, basée en Australie. Pour la première fois, cette ONG a publié un classement en tenant compte de la prévalence de l’esclavagisme.

L’indice a été établi en combinant trois facteurs: la prévalence estimée de l’esclavage dans chaque pays rapporté à sa population, le mariage des enfants, et les données relatives au trafic d’êtres humains. Sur 162 pays, le Maroc occupe la 93ème place avec 50.000 esclaves pour une population estimée à 32,5 millions d’habitants.

Quant aux autres pays de la région, il  y a lieu de relever que l’Algérie est classée à la 91ème position (70.000 esclaves). La Tunisie compte moins d’esclaves et occupe ainsi la 122ème place (9.000 esclaves). Au Maroc, le travail des enfants et le mariage des mineurs restent préoccupants malgré plusieurs avancées enregistrées ces dernières années. Rappelons à ce sujet que selon les statistiques du Haut-Commissariat au Plan (HCP), 92.000 enfants âgés de 7 à moins de 15 ans travaillaient en 2012.

Quant au mariage des mineurs, le phénomène a connu une nette augmentation durant ces dernières années. Ainsi, le nombre de cas est passé de 34.777 en 2010 à 39.031 cas enregistrés en 2011. Aux yeux de la société civile, ces mariages de mineures constituent une violation des droits de l’enfant.

Ces deux phénomènes constituent des obstacles de taille et expliquent pourquoi le Maroc ne figure pas parmi les pays qui comptent le moins d’esclaves. Dans la liste des dix meilleurs pays de l’index sur l’esclavagisme moderne figure l’Islande, l’Irlande, la Grande-Bretagne, la Nouvelle-Zélande, la Suisse, la Suède, la Norvège, le Luxembourg, la Finlande et le Danemark. En revanche, la Mauritanie est le premier pays esclavagiste.

Selon le rapport, ce pays compte 150.000 esclaves sur une population de 3,7 millions d’habitants. En plus de la Mauritanie, d’autres pays africains se positionnent parmi les mauvais élèves. C’est le cas du Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Gabon, le Sénégal, l’Ethiopie, la Sierra Leone, le Togo et le Cap-Vert.

En nombre absolu, les dix pays qui comptent le plus d’esclaves sont l’Inde (14 millions d’esclaves), suivie de la Chine (2,9 millions), du Pakistan (plus de deux millions), du Nigeria, de l’Ethiopie, de la Russie, de la Thaïlande, de la République démocratique du Congo (RDC), de la Birmanie et du Bangladesh.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *