La baisse des prix du pétrole entraîne le recul des exportations

Le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS) des douanes a indiqué, lundi 20 avril, que les exportations algériennes ont chuté en valeur de 42,07% au cours du premier trimestre 2009 par rapport à la même période 2008 pour s’établir à 10,74 milliards de dollars. Les importations ont au contraire enregistré une hausse de 10,07% par rapport aux trois premiers mois de l’année précédente, pour atteindre 9,42 milliards de dollars, selon ce service des douanes, cité par l’agence algérienne de presse APS.
Cette baisse en valeur des exportations, due à la chute des cours du pétrole qui sont passés de 110 dollars le baril durant cette période 2008 à 52 dollars environ en moyenne durant le premier trimestre 2009, a entraîné une chute de l’excédent commercial (1,32 milliard de dollars contre 9,99 milliards de dollars en 2009. Les hydrocarbures ont en effet constitué 97,27% des exportations (en diminution de 42%), d’une valeur de 10,45 milliards de dollars (18,01 milliards de dollars à la même période de l’année 2008).
Les exportations hors hydrocarbures n’ont représenté que 293 millions de dollars, en baisse de plus de 44%, relève le CNIS.
L’Italie a été la meilleure cliente de l’Algérie pour cette même période (2,25 milliards de dollars) devant les Etats-Unis (1,96), l’Espagne (1,74), la France (1,27), la Turquie (748 millions de dollars) et le Canada (538 millions). La France est restée le principal fournisseur (1,64 milliard de dollars), suivie de l’Italie (1,09), la Chine (846 millions), l’Espagne (800 millions), l’Allemagne (546 millions) et les Etats-Unis (466 millions de dollars), précise le CNIS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *