La bataille des écoliers: Elle se tiendra le 7 août en Thaïlande

La bataille des écoliers: Elle se tiendra le 7 août en Thaïlande

Une première. Le Maroc participe au Championnat mondial de débat écolier qui se tiendra le 7 août en Thaïlande. Il sera représenté à cette compétition, organisée depuis 36 ans de par le monde, par cinq lycéens issus majoritairement d’écoles américaines dans le pays.

Ces jeunes seront encadrés par le coach Soufiane Choubani qui connaît bien les dessous de cette compétition puisqu’il y a déjà participé avec des Américains quand il avait 16 ans. «Et depuis je me suis dit que le Maroc devrait prendre part à ce championnat!», a-t-il confié à ALM.

Quant à cette compétition en Thaïlande qui opposera 60 pays, l’idée a germé dans la tête de Soufiane, habitué à de tels face-à-face que ce soit au Maroc ou à l’étranger, il y a quatre mois après avoir constitué son groupe.

Avant de se rendre à ce pays asiatique, cette équipe, composée de trois garçons fassis, d’une fille tangéroise et une autre marrakchie, a postulé au championnat pour être consacrée parmi cinq groupes issus de notre continent. «Nous sommes les seuls à être admis au niveau de l’Afrique du Nord», se félicite Soufiane.

Bien que cette compétition soit souvent remportée par les Australiens et les Américains, connus pour leur intimidation, Soufiane est confiant en la réussite de son équipe qui a, selon lui, du charisme et qui est calée en anglais, voire intelligente. «C’est comme ça que nous allons réussir !», prévoit le coach qui estime que les Marocains sont très intelligents et susceptibles d’atteindre leurs objectifs si les opportunités leur sont données. Aussi les Marocains sont, à ses yeux, réactifs et mieux informés des événements de par le monde.

Déjà, l’équipe de Soufiane, entouré d’une assistante à Rabat, a eu l’idée des thèmes qui seront discutés lors de la compétition. Chaque jour, les jeunes auront à débattre, entre autres, du choix entre la prison et la mort, l’intégration ou l’exclusion de la Turquie de l’Union européenne, la préservation des ressources naturelles et le mariage du même sexe. En finale, les participants se prononceront sur l’intervention en Syrie.

Dans chaque débat, l’équipe marocaine fera face, pendant 8 minutes, à une autre provenant d’un autre pays. Trois jeunes participent au débat. Le premier donne une idée, le deuxième attaque et le troisième se charge de la conclusion. Parmi ces membres, il y a un capitaine qui ne change pas, par contre les deux autres sont remplacés à chaque fois.

Pour information, le championnat est couronné par l’attribution de trois trophées. Le premier étant du tournoi. Le deuxième est consacré à la meilleure équipe parlant l’anglais et le troisième à la meilleure équipe participant pour la première fois.

Ceci étant, le coach n’envisage pas de rester les bras croisés après cette compétition. Il envisage de créer une association ou encore une académie regroupant des jeunes intéressés par la maîtrise des techniques du débat. Comme il caresse l’espoir de voir le Maroc organiser ce championnat. Pourquoi pas !

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *