La cataracte chez les femmes

Une étude menée en Europe pendant quatre ans sur plus de 1.300 personnes âgées de 65 ans et plus a montré que la cataracte chez les femmes non-diabétiques est associée à une mortalité plus élevée. Cet effet n’a pas été retrouvé chez les hommes. Parmi les personnes de l’échantillon, 1.318 n’étaient pas diabétiques. Les auteurs de l’étude rappellent en effet qu’on a montré que la cataracte était associée à une augmentation de la mortalité chez les diabétiques mais cet effet n’est pas clairement établi dans la population non-diabétique.
Pendant les quatre années de l’étude, les auteurs ont suivi la mortalité par âge et par sexe dans cet échantillon de la population.
Le taux de mortalité ajusté à l’âge était de 39,8 pour 1.000 chez les femmes avec une cataracte, comparé à 24,8 pour 1.000 chez les femmes sans cataracte. Ce résultat se traduit par un risque relatif de décès multiplié par 1,7 en cas de cataracte chez les femmes. Une telle relation n’existait pas chez les hommes. La mortalité plus élevée observée chez ces patientes était significative pour les décès d’origine cardiovasculaire, respiratoire ou non-liés aux cancers. Elle était indépendante de l’origine ethnique, du tabagisme, du lieu de résidence ou encore du type de cataracte retrouvé.
Les causes des différences hommes/femmes observées dans cette enquête restent difficiles à cerner. Les spécialistes évoquent l’existence d’une exposition spécifique des femmes à des facteurs de risques qui augmentent à la fois le risque de cataracte et de décès. Des facteurs associés à la grossesse pourraient être une piste pour les chercheurs dans ce domaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *