La Chambre des conseillers commémore les dix ans de règne de SM le Roi

La Chambre des conseillers commémore les dix ans de règne de SM le Roi

«Le choix de la Chambre des conseillers pour l’organisation de cet événement, qui commémore la Fête du Trône, vise à mettre en valeur le lien constitutionnel indéfectible entre les institutions monarchique et parlementaire». C’est ainsi que Maâti Benkadour, président de la Chambre des conseillers, a débuté son discours à l’ouverture de la séance spéciale pour la commémoration de la Fête du Trône, organisée par la Chambre des conseillers, lundi 27 juillet à Rabat. Les dix années de règne de SM le Roi Mohammed VI constituent une phase très importante dans l’Histoire contemporaine du Maroc. Une phase où la dynamique nouvelle et les réformes, sont le mot d’ordre. Une phase marquée aussi par le projet de société avant-gardiste, ayant pour objet le développement de la société marocaine à un rythme soutenu. Tout cela rentre dans le cadre de la fidélité aux constantes nationales. «Durant les dix dernières années, notre pays s’est transformé en un grand chantier ouvert dans différents domaines», a souligné M. Benkadour. Et de poursuivre : «Nul ne peut nier que durant les dix dernières années les Marocains ont vécu une étape importante de leur histoire, marquée par la réalisation de grands projets». Cette décennie a connu notamment l’élaboration et l’adoption du code de la famille ainsi que le lancement de l’Initiative nationale pour le développement Humain (INDH). Le dossier des droits de l’Homme a été traité dans le cadre d’une instance relevant du Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), en l’occurrence l’Instance équité et réconciliation. L’Etat marocain a réparé les dommages que certaines personnes ont subis, permettant ainsi au Maroc de tourner la page du passé. D’autre part, la modernisation et la révision de la politique pénale ont fait du Maroc un pays où les droits de l’Homme sont respectés et où la dignité des citoyens est garantie. Les élections que le Royaume a organisées se sont déroulées dans de bonnes conditions et dans la transparence. Cela est reconnu à l’intérieur comme à l’extérieur du Maroc. Les réformes politiques qui ont été engagées ont profité à l’économie marocaine. Une nouvelle dynamique a été insufflée dans le champ économique, qui a connu une mutation qualitative, grâce aux réformes entreprises dans tous les secteurs de l’économie. Ceci a permis le développement et l’amélioration du rendement de l’activité économique. «Le Maroc a fait des choix et tout le monde est unanime sur le fait que ces derniers ont permis la création de beaucoup de projets économiques. Ce genre d’initiatives a eu pour conséquence la consolidation de la confiance de la part des investisseurs étrangers, dans les potentialités de notre pays», a insisté Maâti Benkadour. Par ailleurs, la Chambre des conseillers mettra en œuvre la loi sur les accessibilités pour les personnes à besoins spécifiques. Elle créera une commission parlementaire qui aura pour mission le contrôle et le suivi de l’application de cette loi par les établissements et administrations publics. Plusieurs personnalités du monde politique, économique, culturel, sportif et artistique ont été conviées à la séance commémorative de la Fête du Trône. Les représentants du corps diplomatique à Rabat ont pris part également à cette manifestation. Une manifestation qui a mis en exergue les acquis du Maroc durant les dix années de règne de SM le Roi Mohammed VI.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *