La chèvre dans l’écosystème arganier

Un séminaire sur «La chèvre dans l’écosystème arganier» sera organisé, les 20 et 21 mars à Essaouira, avec la participation de chercheurs marocains et étrangers ainsi que des professionnels du secteur et des associations nationales spécialisées.
Au cours de cette rencontre, organisée par la Direction Provinciale de l’Agriculture d’Essaouira en collaboration avec l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II, et qui s’inscrit dans le cadre de la préparation du Plan national de développement caprin, les participants examineront plusieurs sujets, dont l’importance des caprins dans l’arganeraie nationale, les caractéristiques et les qualités diététiques de la viande caprine, «L’éleveur caprin dans l’arganeraie : du conflit à l’intégration», «Le comportement de la chèvre dans l’arganeraie», «La problématique de l’engraissement de chevreaux», et «La valorisation de la viande de chevreaux au niveau de la restauration». Une table ronde sur «La chèvre dans l’arganeraie : stratégie pour défendre un produit d’origine animale lié au terroir/application au cas de l’arganeraie», figure au programme de ce séminaire.
Un concours d’élevage prévu à Ounagha, près d’Essaouira, sera organisé au terme de ces assises qui permettront aux opérateurs du secteur de réfléchir sur le rôle de cet animal domestique dans l’écosystème arganier des zones du sud qui s’étale sur une superficie de plus 800.00 ha.
L’importance de cette zone n’est plus à démontrer puisque l’arganeraie marocaine constitue un patrimoine de très grande valeur écologique, appelée réserve de la biosphère arganier (RBA).
La réserve concerne les régions d’Essaouira, Tiznit, Agadir, Taroudant et Guelmim. La province d’Essaouira compte environ 380.00 têtes de caprins (implantés surtout dans la zone montagneuse des Haha/Haut Atlas occidental), soit 46 % de l’effectif total des animaux d’élevage dans la région relevant de la Direction de l’Agriculture d’Essaouira.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *