La cinquième voie de Baker

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a reçu, mardi au Palais Royal d’Agadir, l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations-Unies pour le Sahara, James Baker.
Lors de cette audience, M. Baker était accompagné de William Swing, représentant du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara.
Cette audience s’est déroulée en présence de MM. Mohamed Benaïssa, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Mustapha Sahel, ministre de l’Intérieur, Taïeb Fassi Fihri, ministre délégué aux Affaires étrangères et à la coopération, Fouad Ali Himma, ministre délégué à l’Intérieur et Mohamed Bennouna, représentant permanent du Maroc à l’ONU.
À la fin de cette audience, M. Baker a affirmé que sa tournée actuelle dans la région vise à « parvenir à une initiative permettant un règlement politique de la question du Sahara ». Dans une déclaration à la chaîne de télévision « Abou Dhabi », diffusée mardi soir, M. Baker a indiqué avoir fait une proposition dans ce sens à S. M. le Roi Mohammed VI et au gouvernement marocain pour examen. Il a rappelé, dans ce cadre, la résolution émanant, le 30 juillet dernier, du Conseil de sécurité en vertu de laquelle, la fonction d’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU pour le Sahara, lui fut attribuée. »C’est en cette qualité que je me trouve ici, en vue de parvenir à une initiative permettant un règlement politique de la question », a-t-il dit, rappelant que sa tournée actuelle dans la région le conduira également en Algérie, à Tindouf et en Mauritanie.
Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, M. Mohamed Benaïssa, a, pour sa part, déclaré que le Maroc examinera avec un « esprit constructif » la proposition de James Baker et a salué les efforts de l’ancien secrétaire d’Etat américain, « sa crédibilité et sa grande connaissance » du dossier du Sahara. Dans une déclaration à la presse à l’issue de l’audience accordée par S.M. le Roi Mohammed VI à M. Baker, au Palais Royal d’Agadir, le ministre des Affaires étrangères et de la coopération a affirmé que M. Baker a présenté au Souverain le projet de proposition dans le cadre de la mission dont il est chargé par le Conseil de sécurité de l’ONU, conformément à sa dernière résolution du 30 juillet visant à trouver une solution politique à ce problème. Benaïssa a indiqué que le Maroc réitère « son entière disposition à coopérer avec l’Organisation des Nations Unies, comme il l’a toujours fait, et exprime son attachement à la légalité internationale dans le respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale du Royaume ».
Quant au contenu de la nouvelle proposition de Baker, il n’y a pas eu de commentaire officiel. Mais, des sources proches du dossier affirment qu’il s’agit d’une révision de la troisième voie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *