La classe politique condamne les attentats de Madrid

Dans des déclarations à la première chaîne de télévision nationale (TVM) diffusées dimanche dans son journal de la soirée, les leaders de plusieurs partis politiques ont affirmé que le Maroc a exprimé spontanément sa solidarité avec l’Espagne surtout que des Marocain innocents figurent parmi les victimes de ces attentats ignobles.
Ils ont souligné que les relations de voisinage entre l’Espagne et le Maroc exigent des deux pays la coopération mutuelle pour mettre un terme à ces actes terroristes, contraires aux objectifs de la démocratie et de développement. Dans ce contexte, le président du Rassemblement national des indépendants (RNI), M. Ahmed Osman a dénoncé ces attentats, soulignant que ce qui « s’est passé en Espagne n’a pas de justificatif et représente une agression abjecte contre des citoyens innocents ».
De son côté, le secrétaire général du Congrès national ittihadi (CNI), M. Abdelmajid Bouzoubaâ, a condamné ces actes terroristes qui ont fait des victimes innocentes, de plusieurs nationalités, dont des Marocains résidant en Espagne.
Pour sa part, le secrétaire général du Mouvement populaire (MP), M. Mohand Laensar, a indiqué que « cet acte n’est nullement justifiable et ne peut être toléré quels que soient ses mobiles, car le terrorisme n’a jamais résolu un conflit ». Il a formulé le voeu que « les autorités espagnoles parviennent à élucider rapidement les causes de cet acte et identifier ses auteurs ».
Le secrétaire général du Parti national démocratique (PND), M. Abdellah Kadiri, a, quant à lui, exprimé, sa solidarité avec le peuple espagnol qui traverse actuellement une épreuve difficile, semblable à celle vécue par le peuple marocain suite aux attentats terroristes du 16 mai 2003.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *