La criminalité continue de baisser au Maroc: 20% de crimes en moins

La criminalité continue de baisser au Maroc: 20% de crimes en moins

Les efforts menés par le ministère de l’intérieur dans la lutte contre la criminalité et le trafic de drogue ont fini par porter leurs fruits. Les chiffres annoncés mardi au Parlement par le ministre de l’intérieur, Mohamed Hassad, en témoignent. Répondant à deux questions orales à la Chambre des représentants au sujet de la sécurité dans les villes marocaines, le ministre a fait savoir que le taux de criminalité au Maroc a baissé de 20% durant les huit premiers mois de l’année.

Le ministre estime que la criminalité dans notre pays n’est pas alarmante si l’on prend en considération l’indice de l’ONU sur la criminalité qui donne une moyenne de 2,2 crimes pour 100.000 habitants au Maroc.

Il y a encore quelques mois, M. Hassad avait révélé durant le premier semestre 2014 une baisse de 30% des homicides par rapport à la même période de l’année précédente, soit 200 homicides contre 300.

Chiffres à l’appui, le ministre avait également indiqué un recul des coups et blessures de l’ordre de 20% au cours de la première moitié de l’année alors que  les délits de vols ont chuté de 25%. La préservation de la sécurité dans les villes du Royaume constitue une préoccupation majeure pour le gouvernement. À ce sujet, M. Hassad a annoncé que plus de 3.000 nouveaux postes seront réservés aux services de sécurité, au titre de la prochaine année budgétaire.
Pour ce qui est de la lutte contre le trafic de drogue, 300.000 psychotropes ont été saisis par les services de sécurité en 2014. Rappelons qu’une année auparavant, les autorités avaient procédé à la saisie de 450.000 comprimés.

Les villes de Casablanca et Fès restent de loin les villes les plus dangereuses du Royaume. En l’espace de seulement 3 mois (de juillet à septembre 2014), 22.343 individus ont été interpellés dont 17.289 en flagrant délit et 5.054 recherchés pour différents délits. Parallèlement, 67.520 personnes ont été auditionnées et relaxées après vérification de leur identité.

En matière de trafic de drogue, la police a confisqué de grosses quantités dont 62,722 kg de cocaïne, 477,505 kg de chira, 170 kg de kif, 17 kg de «maâjoune», 16 kg de tabac, 5 kg de poudre de tabac et 10.377 comprimés psychotropes. C’est au niveau du district de Bernoussi qu’a été traité le plus grand nombre d’affaires avec 3.622 arrestations, dont 565 concernent des individus recherchés.

Rappelons que 72 personnes ont été tuées avec préméditation à Casablanca en 2013 contre 8 à Marrakech, 37 à Fès et 22 à Tanger.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *