«la demande de cadres s’intensifie»

«la demande de cadres s’intensifie»

ALM : Le marché de l’emploi connaît-il réellement une reprise en cette période de rentrée et pourquoi ? 
Alexandra Montant : La période de septembre a toujours été charnière pour les entreprises. Après l’accalmie de l’été (bien que cela ne soit pas tellement le cas pour le recrutement au cours de cette année), les projets reprennent, à un rythme soutenu. Il faut donc mettre en place les moyens humains nécessaires qui permettront de mener à bien les objectifs définis, d’où d’importants volumes de recrutement.
Concernant rekrute.com, après 7 mois d’existence comme média de recrutement sur le marché national, nous avons diffusé en septembre plus de 150 annonces destinées à pourvoir plus de 850 postes (principalement de cadres et assimilés), soit une croissance de plus de 30% environ par rapport à juin qui constitue un autre temps fort pour l’embauche. 
 
Pour cette rentrée 2006, avez-vous une idée des secteurs qui embauchent ?
Le secteur industriel (automobile, aéronautique) reste un très gros demandeur de même que le secteur de l’offshoring qui tend d’ailleurs à se diversifier vers les supports informatique et administratif (dernièrement avec l’arrivée d’Axa au Maroc et la création de 1500 postes). Cependant, c’est à tous les niveaux que la demande explose. Les secteurs gros pourvoyeurs de main-d’œuvre restent logiquement en tête de liste, vu leurs volumes de recrutement, mais proportionnellement la tendance exponentielle se confirme à tous les niveaux. En terme de recrutement, les besoins des TPE et des PME sont en pleine croissance. Nous sommes ainsi amenés à accompagner, de plus en plus régulièrement, les besoins récurrents de ces dernières.
 
Et quelles sont les tendances en matière de métiers ?
Concernant les tendances métiers, la recherche de profils Bac +2 s’intensifie, car ce sont des profils directement opérationnels. Par ailleurs, on voit se multiplier les besoins en fonction RH, signe d’une professionnalisation globale du marché du recrutement. Il y a également de plus en plus de demandes dans le marketing et la communication.
Beaucoup de commerciaux sont demandés, mais ils doivent être des professionnels de haut calibre, rapidement opérationnels et pleinement autonomes. On enregistre  aussi une demande accrue en matière de langues supplémentaires (espagnole et anglaise essentiellement), signe d’une ouverture des PME PMI à l’international. Une transparence croissante de la fonction financière est en plus notée, avec un accroissement des offres d’emplois destinées aux responsables administratifs et financiers et aux directeurs administratifs.
 
Cette rentrée s’annonce-t-elle donc positive en matière d’emploi des cadres ?
Je crois qu’il serait difficile de dire le contraire. La demande de cadres s’intensifie, mais les attentes des recruteurs sont elles aussi toujours plus importantes.
Une bonne maîtrise des outils et techniques ne suffit plus. Le comportemental tend à avoir la prééminence sur le "technique".
La concurrence, toujours plus accrue, l’internalisation des entreprises et la professionnalisation obligatoire des métiers, obligent les recruteurs à rechercher l’excellence comportementale et l’autonomie chez leurs futurs collaborateurs. Il n’y a plus de place pour l’à-peu-près.
 
Est-ce qu’il y a du nouveau en matière de techniques de recrutement ?
Tout d’abord, il faut noter qu’il y a professionnalisation du secteur du recrutement et du conseil RH. La certification de Diorh dernièrement en est un exemple concret. Côté entreprise, le DRH devient un interlocuteur-clef. Il y a une prise de conscience que le recrutement et la gestion des hommes deviennent essentiels à la réussite de l’entreprise. C’est à ce niveau qu’intervient le recours aux tests de personnalité et de recrutement. Le marché se professionnalise dans le domaine, mais l’accès reste malheureusement limité aux structures de taille importante pour des raisons d’accessibilité et de coûts. Nous travaillons également sur une mise à disposition qualitative et plus large de ces outils sur le marché avec un acteur majeur dans le domaine, au Maroc et à l’international.
Je pense que vous en entendrez parler dans les prochains mois… Concernant le « e-recrutement », la tendance est à la dotation de la part des entreprises d’outils de communication avec les candidats et de gestion informatique de leurs CV. Vous noterez par exemple la mise à niveau des sites Internet institutionnels d’entreprises leaders sur leur marché avec la mise en place de rubriques RH dédiées. La communication RH prend son essor…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *