La deuxième chaîne lance «Expertes.ma»: 2M part en guerre contre les stéréotypes de genre

La deuxième chaîne lance «Expertes.ma»: 2M part en guerre contre les stéréotypes de genre

Les femmes ne représentent pas plus de 9% de l’ensemble des experts intervenant dans les différents médias marocains.

En assurant une présence qualitative et valorisante des femmes en tant qu’expertes dans les émissions de débats et les informations, 2M lance Expertes.ma, le premier site dédié à l’experte marocaine.
Ainsi 2M a pris la décision de partager ce répertoire avec l’ensemble des professionnels des médias et de la communication au Maroc, afin de leur faciliter l’accès à des femmes spécialistes.

L’objectif étant évidemment de tendre vers la parité à terme, car globalement l’image de la femme marocaine que véhiculent les médias ne reflète pas suffisamment sa place dans une société dont elle représente la moitié. En effet, lors d’une cérémonie présidée par Salim Cheikh, directeur général de la chaîne TV et Radio 2M, tenue lundi à Casablanca et devant une grande assistance, la deuxième chaîne s’est dite engagée à lutter contre les stéréotypes négatifs dans tous les contenus à travers les formations et l’élaboration de guides anti-stéréotypes.

Dans ce sens, Khadija Boujanoui, présidente du Comité Parité de 2M, a indiqué lors de cette cérémonie que «les femmes marocaines ont investi tous les domaines d’expertise, et participent activement au développement économique, politique, culturel et social de notre pays. C’est pour cela que 2M s’engage et décide de mettre en valeur les expertes». Et de poursuivre : «Notre objectif principal est de travailler sur la valorisation de la femme et ce en incluant l’approche genre dans le cahier des charges de la chaîne, en évitant les stéréotypes redondants dans les programmes réalisés en interne, en sensibilisant les prestataires externes à la question».

De son côté, Jamaa Goulhsen, rédacteur en chef principal des magazines d’information, a expliqué qu’«il y a toujours des difficultés pour faire intervenir une femme dans l’une des émissions, notamment quand il s’agit d’un débat purement politique. Il faut prendre l’accord de son chef de parti ou bien on me propose un homme pour intervenir».

En effet, si les femmes occupent des responsabilités de premier ordre dans les médias (plus de 40% du corps journalistique de 2M est formé de femmes) et qu’elles y bénéficient d’une visibilité encourageante (plus de 40% des émissions sont soit présentées, soit dédiées aux femmes), il n’en demeure pas moins que des efforts restent à faire concernant la nature de cette visibilité, les rôles qui sont assignés aux femmes dans les médias et les clichés négatifs qui leur sont généralement attribués. Ainsi, les femmes ne représentent pas plus de 9% de l’ensemble des experts intervenant dans les différents médias marocains, et en général elles sont confinées dans des rubriques Femmes, Famille, Mode ou Cuisine, ce qui accentue encore plus l’image stéréotypée et réductrice de la femme marocaine véhiculée par les médias.

Il est à mentionner qu’en 2013 est né le Comité Parité à l’initiative de la direction générale de 2M. Composé de membres de différents pôles de la chaîne, le comité a réalisé un état des lieux de l’image de la femme dans les médias. Dans ce cadre, la Charte 2M pour la valorisation de l’image de la femme a vu le jour le 8 mars 2014.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *