La DST à l’origine de l’identification de l’auteur des assassinats

La DST à l’origine de l’identification de l’auteur des assassinats

Les services de la Direction de la surveillance du territoire (DST) de la ville de Taroudant étaient à l’origine de l’identification de l’auteur des assassinats de huit enfants, dont les ossements des corps ont été découverts le 20 août dernier à proximité de « Oued Louaer », a-t-on appris de sources sûres.
Les mêmes sources ont précisé que le papier retrouvé près des restes des victimes sur lequel était inscrit « Je jure par Dieu que je me vengerais de lui quoiqu’il advienne », et conservé par un commissaire de la Direction de la Sûreté de Taroudant, portait sur son verso le nom de famille du prévenu « Hadi » rédigé en langues arabe et française mais qui, en français, prête à confusion, la lettre « h » correspondant à deux lettres différentes en arabe. Dès que le papier en question a été soumis à la direction de la DST à Taroudant, un fonctionnaire de ce service s’est vite rappelé qu’il connaissait un certain individu dénommé « Hadi » qui travaillait dans la gare routière de la ville et dont le nom de famille correspondait à celui inscrit sur le papier.
Aussitôt avisés par ce fonctionnaire, ses supérieurs hiérarchiques ont informé sur-le-champ les différents services sécuritaires qui ont immédiatement procédé à la vérification de l’identité du suspect, d’autant plus que les recherches menées pour tirer au clair cette affaire ont été principalement centrées sur les enfants qui aidaient au transport des bagages dans la gare routière.
Une fois arrivés à la gare, les éléments de la Sûreté ont arrêté le frère du meurtrier qui les a conduits au lieu où résidait l’assassin qui, après son arrestation, a avoué spontanément les crimes qu’il a commis. Dans le terrain vague où le meurtrier avait élu domicile, des effets vestimentaires de certaines victimes en plus d’ossements ont été découverts. Jusqu’à mardi soir, la parcelle précitée était placée sous surveillance policière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *