La fille de Leila Ghofrane a été assassinée pour 600 DH

La fille de Leila Ghofrane a été  assassinée pour 600 DH

Le ministère de l’Intérieur égyptien a annoncé mardi 2 décembre l’arrestation du présumé meurtrier de Hiba Ibrahim Al Akad, la fille de Leila Ghofrane et de son amie Nadine Khaled Muhammad Jamal. Selon le ministère, l’auteur présumé de ce double meurtre est un jeune menuisier qui se prénomme Mahmoud Sayed Abd El Hafid Issaoui. Agé de seulement 19 ans, ce dernier travaillait dans les alentours du complexe résidentiel «Al Nada» où résidait  la victime Nadine. La police égyptienne a déclaré que le suspect a avoué immédiatement son crime après son arrestation, le 1er décembre 2008. Il a également reconnu l’arme du crime, un couteau, qui a été retrouvé sur place. La police a prélevé les empreints digitales de l’accusé et a confirmé que celles-ci concordaient avec celles retrouvées sur le couteau. Mais que s’est-il passé le jour du crime ? L’enquête effectuée par la police a révélé que l’auteur présumé de ce double crime passait par une crise pécuniaire et avait besoin d’argent. Selon la police, le soir du drame, Mahmoud s’est dirigé vers l’immeuble. Il a ensuite grimpé jusqu’à l’appartement. Il a réussi à s’y introduire aisément étant donné que l’une des fenêtres  était ouverte. Après avoir entendu du bruit, il s’est caché  derrière les rideaux du séjour en attendant que les résidents de l’appartenant aillent se coucher. Croyant que les personnes dormaient, il est entré dans la cuisine et a volé la somme de 400 livres égyptien soit 600 dirhams. En allant au salon, il a aperçu Hiba. Celle-ci s’est mise à crier. Il a alors attaqué la jeune fille mais celle-ci s’est débattue. Il a alors pris son couteau et l’a poignardée. Pensant qu’elle était morte, il a quitté la pièce et a entendu une voix féminine. Il s’agissait de Nadine. Mahmoud a essayé de fermer la porte de la chambre où dormait la jeune fille. Nadine a senti la présence d’une personne dans l’appartement et a alors essayé d’ouvrir la porte mais Mahmoud l’empêchait. Après avoir réussi à ouvrir la porte, Nadine a pris son téléphone portable pour demander secours. En vain. Le jeune homme  l’a poignardée au cou et à plusieurs parties de son corps. Nadine est morte sur le coup. Mahmoud a pris le portable de la jeune fille et la somme d’argent et s’est enfui. En sortant par la fenêtre, il a perdu son couteau entre le mur et la centrale électrique. Il a ensuite retiré ses vêtements maculés de sang et les a mis dans un sachet en plastique. Par la suite, Mahmoud a pris le bus pour aller à la place Ramses, après quoi, il a pris un taxi qui l’a déposé près de son domicile dans la zone «Rawd Al Farj». Il a jeté ses vêtements dans une poubelle dans l’avenue Abou Al Farj. Le soir de la découverte des corps des deux victimes, Mahmoud a rencontré l’un de ses amis, Mohamed Dorgham et lui a donné le téléphone mobile de Nadine car Mahmoud avait perdu le téléphone de son ami. Mohamed a passé plusieurs coups de fil de téléphone de la victime sans savoir qu’il constituerait une preuve. Grâce aux services du contrôle des télécommunications, Mohamed a avoué que Mahmoud lui a remis le téléphone. Celui-ci a été arrêté et a présenté ses déclarations aux inspecteurs de police. Rappelons que les corps de Hiba et de Nadine ont été découverts le jeudi 27 novembre à l’aube dans l’appartement de cette dernière, dans la cité 6 Octobre (est du Caire).

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *